7 problèmes d'oreille qui peuvent gâcher votre été...

7 problèmes d'oreille qui peuvent gâcher votre été...

Il est fréquent d'oublier l'importance d'une oreille pour une personne jusqu'à ce que la douleur se rappelle à votre bon souvenir et fait prendre conscience (trop tard bien souvent) que cet organe est d'une importance capitale.

L’été est la saison de tous les dangers pour les oreilles, rappelle le Docteur S. MOUGAS, oto-rhino-laryngologiste libéral. La natation, les voyages et l'exploration de la nature durant cette saison favorisent l'accroissement des consultations pour des problèmes d'oreille pendant cette période de repos.

Apprenez à mieux gérer et prévenir les situations risque pour vos oreilles :

Les événements bruyants tels que les festivals de musique et les spectacles de feux d'artifice peuvent contribuer à une perte d'audition induite par le bruit.

Selon l’Institut international de la surdité et des autres troubles de la communication (NIDCD), même si concerts et feux d'artifice sont les piliers indispensables à de belles vacances estivales , mais l’exposition répétée à des concerts et à des feux d’artifice peut également dégrader votre audition.

Un bref rappel anatomique va vous permettre de mieux en comprendre les raisons. Votre oreille est composée de trois sections principales appelées oreille externe, oreille moyenne et oreille interne.

Supposons que vous êtes assis à la plage en train d’écouter le bruit des vagues. Les ondes sonores pénètrent dans votre oreille externe et se rendent dans la partie centrale par un passage étroit nommé canal auditif. Lorsque ces ondes sonores atteignent votre tympan - un morceau de peau très fin séparant vos oreilles externe et moyenne - elles le font vibrer. Lorsque ces vibrations atteignent votre oreille interne, des cellules ciliées fragiles envoient des impulsions nerveuses à votre cerveau et voilà, vous entendez l'océan se briser contre le sable.

Alors, à quel moment le risque de perte auditive intervient-il ? «Tous les sons sont une onde de pression». Si un son est trop fort, cela peut exercer une pression excessive sur votre tympan, ce qui peut déchirer cette membrane fragile. (vous souffrirez d'un tympan perforé ou déchiré, pathologie que nous détaillerons en détail dans un autre chapitre.) Il pourrait également détruire les cellules ciliées de l’oreille interne qui envoient ces impulsions nerveuses essentielles à votre cerveau. L'un ou l'autre de ces scénarios peut entraîner une perte auditive permanente due au bruit.

Selon le NIDCD, une perte auditive due au bruit est plus susceptible de se produire si vous avez une exposition répétée ou prolongée à des sons supérieurs ou égaux à 85 décibels. Cela peut même se produire après une exposition ponctuelle à un bruit très fort autour de 120 décibels, explique le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Bien que ces chiffres puissent varier, le trafic urbain intense est d'environ 85 décibels. Un concert peut aller de 95 à 115 décibels. Les feux d'artifice peuvent enregistrer entre 140 et 160 décibels.

Le problème de la perte auditive induite par le bruit est qu'elle est insidieuse et il est possible que vous ne la remarquiez pas tout de suite. Votre audition pourrait diminuer peu à peu jusqu'à ce que les sons de l'environnement extérieur vous parviennent étouffés, comme dans du coton selon le NIDCD. Il se peut que vous entendiez des bourdonnements dans les oreilles (également appelés acouphènes) ou une perte temporaire de l'audition après un traumatisme sonore, mais ces symptômes disparaissent généralement à court terme, et vous ne vous en préoccupez plus alors qu'il est capital de traiter des dommages auditifs qui seront irréversibles.

PREVENTION :

Bien que cela puisse sembler contraignant, le port de bouchons d'oreilles lors de concerts peut protéger votre conduit auditif, réduisant ainsi le risque de traumatisme sonore. Pensez à l'ambiance des concerts. Vous participerez tout aussi pleinement à ce grand spectacle.Tentez de vous tenir à l’écart des haut-parleurs au lieu de vous planter devant eux. C’est un peu la même chose avec les feux d’artifice: Portez des bouchons d'oreilles et reculez si vous le pouvez.

audition avion

Décollage et atterrissage en avion peuvent s'avérer dangereux pour vos oreilles, surtout si elles sont bouchées.

Pourquoi les bébés hurlent-ils lorsqu'un avion décolle ou atterrit ? La responsable a un nom, il s'agit de d'un fin passage appelé trompe d'Eustache. Vous en possédez une de chaque côté de votre visage pour relier votre oreille moyenne, l’arrière de votre nez et votre gorge supérieure. Ces tubes régulent la pression dans vos oreilles moyennes de sorte qu’elle soit identique à la pression à l’extérieur de votre corps.

Lorsqu'un avion décolle, la pression atmosphérique chute. Cela facilite l’échappement de l’air de vos oreilles moyennes, ce qui crée un déséquilibre, explique le Dr Mougas. Lorsque l'avion atterrit et que la pression atmosphérique extérieure augmente rapidement, une trop grande quantité d'air peut pénétrer dans vos oreilles moyennes. Dans l'un ou l'autre de ces cas, vos oreilles peuvent se sentir toutes obstruées, ce qui peut émettre un son et causer de l'inconfort ou de la douleur.

Bien que cela soit plus fréquent chez les enfants parce que leurs trompes d'Eustache plus petites ont plus de difficulté à équilibrer la pression, cela peut également affecter les adultes. Vous êtes particulièrement vulnérable lorsque vous avez un rhume, des allergies ou toute autre maladie qui vous encombre. Une infection ou une inflammation peut faire gonfler et piéger les liquides dans les trompes d'Eustache, ce qui entraîne pression et douleur. Dans un cas extrême, la pression pourrait entraîner une perforation du tympan.

Si vous avez tendance à avoir les oreilles bouchées ou à ressentir de la douleur en avion, essayez d’avaler ou de mâcher du chewing-gum pendant le décollage et l’atterrissage. Cela ouvre naturellement les trompes d'Eustache, permettant ainsi à l'air de votre oreille moyenne de s'équilibrer. «Couper» les oreilles - en fermant les narines et en se mouchant doucement - peut également aider à équilibrer la pression.

PREVENTION :

Décongestionnez votre nez une heure avant le décollage et l’atterrissage avec un lavage de nez à l'eau hyperthermale et des gouttes nasales hydratantes

Attention à "l'oreille du nageur" si vous vous baignez longuement en mer ou en rivière

Quelle que soit la dénomination "oreille du nageur" ou otite externe, cette affection est caractérisée par une infection cutanée à l’intérieur de votre conduit auditif. Cela peut se produire après avoir passé beaucoup de temps dans l'eau, tels que les lacs, les rivières, les piscines et les océans, qui semblent particulièrement attrayants en été. «L’eau et l’humidité peuvent être emprisonnées dans le canal auditif, et les bactéries et les champignons aiment se développer dans des environnements chauds et humides», explique le Dr Mougas.

Vous pourriez penser qu'il serait logique d'absorber cette humidité après votre baignade avec un coton-tige, mais vous devriez éviter cette pratique. L'utilisation d'un coton-tige peut "griffer" le canal de l'oreille et créer un portail pour les bactéries ou les champignons pouvant causer une infection. Vous pourriez même vous déchirer le tympan si vous êtes trop énergique. (C'est pourquoi de nombreux médecins déconseillent d'utiliser des cotons-tiges pour nettoyer vos oreilles.)

Les signaux déclencheurs qui doivent vous faire penser à l’oreille du nageur incluent des démangeaisons dans l’oreille et une douleur qui s’intensifie si vous tirez sur votre oreille externe. Vous pouvez également avoir l'impression que votre oreille est bouchée, ne pas être capable d'entendre aussi bien, avoir de la fièvre ou sentir que du liquide s'écoule de votre oreille.

PREVENTION :

Le port de bouchons d'oreille en silicone est conseillé afin d'éviter toute intrusion d'eau dans le conduit auditif. Il peut être associé chez les enfants au port d'un bandeau néoprène spécial baignade

Après chaque baignade, vous pouvez assécher instantanément votre conduit auditif à l'aide de gouttes asséchantes.

Les rhumes et les allergies  peuvent provoquer des otites (non, ils ne sont pas réservés aux enfants).

Bien sûr, les infections de l’oreille sont plus fréquentes chez les enfants, car leur trompe d’Eustache est à la fois plus petite et plus plate que celle des adultes. Il est donc plus difficile pour elles de s’acquitter de l’une de leurs tâches principales au-delà de l’équilibre de la pression de l’oreille: drainer le fluide naturel de votre oreille moyenne. Mais même les adultes en bonne santé peuvent contracter des otites, également appelées otite moyenne aiguë.

En cas d'infection des sinus, de rhume, d'allergies ou de tout ce qui peut vous transformer en "usine" de mucosités ambulantes, les trompes d'Eustache peuvent gonfler et avoir du mal à drainer correctement les fluides. Ce liquide vous rend vulnérable à une infection bactérienne ou virale. Si cela vous arrive, vous pourriez ressentir une douleur localisée, un liquide qui coule de votre oreille ou une perte auditive temporaire.

Certaines infections de l'oreille disparaissent d'elles-mêmes en une semaine ou deux. Dans l’intervalle, l’utilisation de médicaments contre la douleur comme l’ibuprofène ou l’acétaminophène peuvent aider à soulager la gêne, tout comme l’application d’une compresse chaude et humide sur votre oreille. Mais si les bactéries causent l’infection, vous aurez besoin d’un antibiotique. Assurez-vous donc de consulter un spécialiste des oreilles, du nez et de la gorge (oto-rhino-laryngologiste, également appelé ORL) si les symptômes persistent.

Si vous êtes stressé(e) par votre voyage, vous pourriez avoir mal à l’oreille à cause de votre mâchoire.

Partir en vacances est censé, en théorie vous aider à vous détendre, mais le transport peut causer un stress assez intense. Si vous serrez les dents lorsque vous êtes stressé(e) ou si vous les bouger pendant votre sommeil, l’usure de votre mâchoire pourrait causer des douleurs à l’oreille. «La douleur irradie de l'oreille vers l'articulation de la mâchoire».

Si vous avez mal à l'oreille accompagné d'autres symptômes tels que maux de tête, claquements ou craquements de la mâchoire, problèmes de morsure ou de mastication et difficulté à ouvrir la bouche, prenez rendez-vous avec votre votre dentiste. Il peut vous demander d’utiliser un protège-dents la nuit pour cesser de serrer ou de grincer, et il pourrait également être en mesure de recommander des étirements de la mâchoire ou des techniques de relaxation pour aider à calmer la douleur.

 Les activités nautiques peuvent entraîner une rupture du tympan.

Atterrissez à plat sur votre oreille après avoir plongé ou descendez trop vite en plongée sous-marine et vous pourriez avoir un tympan perforé. Un changement soudain de la pression dans l'oreille (tel que la plongée dans l'eau) ou un traumatisme direct (comme un atterrissage latéral dans l'eau) peut provoquer la rupture de votre tympan. C'est un phénomène extrêmement douloureux. «Le tympan a beaucoup, beaucoup de nerfs, donc il peut être un centre très douloureux», explique le Dr Mougas.

Cette première douleur violente passée, vous vous sentirez peut-être mieux rapidement car le trou dans votre tympan permet à la pression exercée sur votre oreille moyenne de correspondre davantage à celle de votre environnement. Au-delà de cette sensation d'amélioration, un tympan perforé peut provoquer des symptômes tels que des fuites de liquide dans votre oreille, des vertiges pouvant provoquer des nausées ou des vomissements, une perte auditive et un acouphène dans votre oreille. Si de l’eau pénètre dans l’oreille moyenne par un trou dans le tympan, le risque d’infection augmente également.

Si votre tympan perforé ne se guérit pas tout seul, votre médecin pourra peut-être le coller avec un gel chimique, un papier de qualité médicale ou certains de vos propres tissus. Dans de rares cas, un tympan perforé peut causer une perte auditive permanente.

Si vous pensez que votre tympan a éclaté et que vous ressentez des vertiges extrêmes, si vous avez de la fièvre, si vous entendez des bourdonnements très forts, si vous avez une perte auditive sévère ou si vous ressentez une douleur intense, vous pourriez avoir une infection. Prenez rendez-vous avec un ORL pour connaître le meilleur traitement.

 L’oreille du surfeur peut causer de minuscules bosses dans le conduit auditif.


Ce n’est pas parce que le soleil brille que l’eau est bonne. Passez beaucoup de temps à surfer, faire du kayak ou pratiquer des sports similaires dans des eaux froides favorisent l'apparition de bosses osseuses qui pourraient se former le long de votre conduit auditif au fil du temps. (Nous parlons d’années, ici. Ce n’est pas une conséquence immédiate.) C’est ce que l’on appelle des exostoses auriculaires externes.

On pense que ce phénomène est le résultat d’expositions répétées au vent et à l’eau froide, susceptibles de provoquer une inflammation qui favorise la croissance des os et crée ces petites protubérances. Si les bosses se développent suffisamment, elles peuvent entraîner une sensation de bouchage dans les oreilles, une diminution de la capacité à entendre et une infection de l’oreille.

PREVENTION :

Adepte des sports nautiques ? Porter des équipements de protection tels que des bouchons d'oreilles et des cagoules de combinaison de plongée peuvent aider à prévenir le problème. Si vous souffrez d’une infection ou que vos symptômes sont sévères, un médecin pourrait vous suggérer de retirer les bosses lors d'une chirurgie.

Si vous souffrez de douleur à l’oreille ou de tout autre symptôme étranger qui ne disparaît pas, consultez votre ORL.

Il existe clairement plusieurs facteurs pouvant causer des problèmes d’oreille. Vous aurez donc peut-être du mal à comprendre ce qui se passe tout seul. Parlez à un spécialiste de vos symptômes et de toute cause potentielle (comme le festival auquel vous êtes allé la semaine dernière ou la baignade que vous prenez chaque matin). Le médecin trouvera rapidement la meilleure voie de soulagement.

Bonnes Vacances.

 

Posté dans 05/07/2019 Santé et Bien-Etre, Audition, Infections O.R.L 0 793

Articles reliés

Plongée sous-marine : La propagation des sons dans l'eau

La localisation auditive dans l’eau est impossible. On entend très bien le bruit des bateaux, mais il est très...

HYPERACOUSIE : Le réflexe acoustique contre le stress sonore.

L’exposition à des sons trop forts : Les acouphènes peuvent être la conséquence de l’exposition prolongée à...

Acouphènes et Stress oxydatif

Il est désormais prouvé qu'au moins 300 processus pathologiques «déclenchés» au niveau cellulaire sont directement...

Cette Fleur est vraiment magique...

S'il existe une plante méconnue aux incomparables vertus thérapeutiques, c'est bien la petite pervenche et la...

Les acouphènes sont-ils héréditaires ?

«Les acouphènes bilatéraux ont une influence génétique plus prononcée chez les hommes »

Acouphènes : Ce qui va changer !

Une nouvelle étude démontre qu'un dispositif expérimental pourrait contribuer à atténuer les acouphènes en ciblant...

Tout ce que vous devez savoir sur l'oreille du nageur

L'oreille du nageur ou otite externe est une infection du conduit auditif externe, d'origine bactérienne, ou moins...

Plongée sous-marine : Les meilleurs conseils pour vos oreilles

Les vacances s'annoncent à grands pas. Profitez de nos meilleurs conseils pour une plongée sous-marine en toute...

Laisser un commentaireLeave a Reply

Vous devez être  connecté(e) pour laisser un commentaire.