Les secrets d'une rentrée scolaire en pleine forme

Les secrets d'une rentrée scolaire en pleine forme

Tous les parents sont bien conscients, pour l'avoir déjà expérimenté, que la rentrée des classes est souvent synonyme d'éternuements, de nez qui coule, de gorge qui démange pour leurs progénitures, car les enfants partagent bien davantage que leurs aventures estivales lorsqu'ils se retrouvent.


C'est la raison pour laquelle la plupart d'entre nous demeure en quête de toutes les informations susceptibles d'empêcher nos enfants (et nous-mêmes, par la même occasion) d'attraper virus et bactéries et éviter ainsi les infections ORL.



5 conseils qui vous permettront de conserver une santé optimale pour la rentrée scolaire :

  • Une petite bouteille d'eau chaque matin dans le cartable

Les enfants qui jouent dans la cour de récréation et qui ont soif après un effort intense, ne s'embarrassent pas de contrôler la qualité de l'eau qu'ils boivent. Ils s'abreuvent à la première fontaine venue.
Assurez-vous de leur apporter une petite bouteille d'eau minérale tous les jours.

  • Enseignez aux enfants à ne pas tout partager

C'est vrai, le partage est une vertu, une qualité (cependant il se transforme en véritable fléau du moins lorsqu'il s'agit de germes).
Apprenez à vos enfants à éviter de partager des objets personnels, tels que des bouteilles d’eau, des écouteurs, des goûters et d’autres objets susceptibles de propager des germes.

  • Une alimentation équilibrée

Un système immunitaire en bonne santé repose sur un bon apport en vitamines, en minéraux et en phytonutriments.
Il est donc capital que vos enfants mangent des fruits et des légumes, ainsi que d’autres aliments liés à une alimentation saine.

  • Une bonne nuit de sommeil

Si la rentrée des classes signifie que le réveil sonne beaucoup trop tôt à leur goût, aidez-les à comprendre qu'il est indispensable pour eux de se coucher un peu plus tôt.
Donnez le bon exemple en prévoyant un horaire précis d'arrêt de la télévision, de l'ordinateur, du smartphone ou de la console de jeu au moins une heure avant le coucher, afin que la sécrétion naturelle de  mélatonine ne soit pas perturbée par la lumière émise par ces appareils.

Sans sommeil suffisant, non seulement les enfants ont de la difficulté à se concentrer, mais ils sont également plus exposés aux infections.


Les enfants âgés de 10 à 17 ans ont besoin de 8 à 9 heures de sommeil par nuit.
Les enfants âgés de 5 à 10 ans ont besoin de 10 à 11 heures de sommeil par nuit.
Les enfants âgés de 3 à 5 ans ont besoin de 11 à 13 heures de sommeil par nuit.

  • Lavez-vous les mains !

Cela semble évident, mais la réalité est bien différente et la plupart des gens oublient ou ne se lavent pas les mains efficacement, ce qui signifie que chaque fois qu'ils touchent quelque chose ou quelqu'un, ils risquent de propager des germes.Chez les plus petits, éduquez-les de manière ludique en leur faisant répéter l’alphabet en se frottant les mains. Les enfants plus âgés devraient prendre l’habitude de compter jusqu'à 20 avant de rincer leurs mains.
Encouragez-les à se laver les mains après avoir caressé un animal, manipulé ou mangé des aliments, toussé ou éternué. Certains parents ont déjà habitué leurs enfants à utiliser une solution antiseptique pour les mains. Certes, c'est mieux que rien mais, il est toujours important d'enseigner aux enfants de se laver les mains à l'eau tiède et au savon après avoir touché des objets pouvant contenir des germes, tels que des objets de la classe.

En conclusion, si les enfants tombent malades, éloignez-les de l'école.

Cela aide à protéger les autres enfants (et les enseignants!) des germes et à protéger l'enfant malade de tout type d'infection supplémentaire pendant qu'il est vulnérable.

Si un enfant a de la fièvre, il est particulièrement important de le garder loin de l’école car c’est à ce moment-là qu’il est le plus contagieux.

 

La nutrition joue un rôle important dans la fonction immunitaire. Notre corps dépend énormément des protéines, des lipides et des glucides des macronutriments pour soutenir l’énergie, la croissance, le métabolisme et la réparation cellulaire.

Les micronutriments, tels que les vitamines et les minéraux, sont nécessaires en doses réduites pour la production de globules blancs et la formation de barrières antimicrobiennes dans l'organisme.

Bon nombre d'études scientifiques démontrent également que de certains phytonutriments (éléments nutritifs des plantes) ont un effet significatif sur notre système immunitaire.

Si vous souhaitez traverser cet hiver sans contracter rhume ou grippe, l'apport de phytonutriments qui renforcent le système immunitaire à votre alimentation quotidienne se révèlera extrêmement bénéfique pour votre organisme de manière naturelle.

Une formule exclusive à base de lactoferrine s'inscrit comme cure automnale de référence auprès de très nombreux spécialistes ORL et Pédiatres du monde entier. Découvrez-là en cliquant ici

Posté dans 10/10/2018 Santé et Bien-Etre, Infections O.R.L, Phytonutrition 0 125

Articles reliés

Comment savoir s’il s’agit d’un rhume ou d’une rhinopharyngite ?

Connaissez-vous la différence entre un rhume et une rhinopharyngite ? Quand faut-il consulter ?

La lactoferrine - Un allié immunitaire puissant

La découverte de la lactoferrine dans le lait maternel n'aurait jamais laissé penser qu’elle puisse posséder un...

10 conseils indispensables pour prévenir le rhume et la grippe

La saison hivernale est également la saison du rhume et de la grippe. Il est possible d'adopter une attitude...

Les meilleurs conseils pour éviter le rhume

Si vous souhaitez éviter le Rhume, un petit conseil, lisez ceci.

Laisser un commentaireLeave a Reply

Vous devez être  connecté(e) pour laisser un commentaire.