Acouphènes et Stress oxydatif

Acouphènes et Stress oxydatif

Des études commencent à émerger, suggérant un lien entre stress oxydatif et perte auditive, problèmes d'acouphènes et d'équilibre. Vittorio Calabrese, et al (2010). Stress oxydant, homéostasie rédox et réponse au stress cellulaire dans la maladie de Ménière: rôle des vitagènes  M. Campbell, KC (2009, 26 mai) . Nouveaux traitements pharmacologiques pour la perte d'audition et les acouphènes . Le chef de l'ASHA  Jiang, H. et al (2006). Déséquilibre oxydatif dans l'oreille interne vieillissante Staecker, H. et al (2001). Stress oxydatif lié au vieillissement chez la cochlée de souris C57B16 / J. Acta Otolaryngol. Septembre 2001; 121 (6): 666–672

Les radicaux libres et les oxydants jouent un double rôle, à la fois toxiques et paradoxalement bénéfiques pour notre corps.

Les radicaux libres sont produits à partir du métabolisme cellulaire normal issu de notre alimentation ou de l'air que nous respirons et sont ensuite convertis en nourriture pour cellules (similaire au feu utilisant le bois comme source d'énergie et libérant de la fumée comme déchet).

Les radicaux libres peuvent également provenir de sources externes telles que la pollution, la fumée de cigarette, les radiations, les médicaments ou d’autres toxines auxquelles notre corps est exposé.

Lorsqu'une surcharge en radicaux libres ne peut pas être compensée progressivement (par des antioxydants), leur accumulation dans l'organisme génère un phénomène appelé stress oxydatif (imaginez ce que la rouille représente pour le métal). Le stress oxydatif joue un rôle majeur dans le développement de maladies chroniques et dégénératives, telles que le cancer, les cardiopathies, les maladies auto-immunes, le vieillissement, les cataractes, la polyarthrite rhumatoïde, les maladies cardiovasculaires et neurodégénératives.

Alors que nous décrivions les processus de la maladie comme souvent lié au processus de vieillissement, nous comprenons maintenant mieux que ces maladies sont toutes classées comme des pathologies déclenchées par le stress oxydatif. Ceci suggère que la structure cellulaire et l'ADN sont modifiés en raison des dommages causés par les radicaux libres. Une fois que l'ADN cellulaire a été modifié, la cellule endommagée ou malade se régénère sous la forme d'une duplication du processus malade.

Il est désormais prouvé qu'au moins 300 processus pathologiques «déclenchés» au niveau cellulaire sont directement impliqués dans les troubles ou perte d'audition, acouphènes, vertiges. Le stress oxydatif est établi comme l'un des facteurs responsables objectivé par de nombreuses nouvelles études cliniques.

Le corps humain dispose de plusieurs mécanismes pour lutter contre le stress oxydatif. Nos cellules ont la capacité de produire des antioxydants naturellement ou de convertir des aliments riches en antioxydants afin de maintenir un équilibre sain dans le fonctionnement de nos cellules.

Les recherches suggèrent que notre corps peut produire suffisamment d'antioxydants pour maintenir l'équilibre des radicaux libres jusqu'à l'âge de 20 ans environ. Cependant, à mesure que nous vieillissons, nos niveaux de radicaux libres augmentent considérablement, augmentant ainsi nos facteurs de risque de maladies résultant de lésions cellulaires et de l'ADN causées par radicaux libres.

Les signes du stress

  • Système nerveux : stimulé, il secrète des hormones, les catécholamines et l’ADRENALINE en particulier . Réaction rapide et brutale.
  • système endocrinien : plus lent secrète d’autres hormones et la CORTISONE en particulier.

Le Stress oxydatif est la conséquence métabolique des modifications neuro endocriniennes liées au syndrome d’adaptation lié au stress.
Cet état est dangereux pour l’homéostasie. Il se mesure par exemple grâce au test sanguin KRL ou
Mesure globale du pouvoir anti radicalaire du sérum .

Au niveau des organes, si les radicaux libres de l'oxygène sont formés de façon sporadique mais en forte quantité, les dommages cellulaires vont davantage conduire à une nécrose des tissus.

Par contre, si les radicaux libres de l'oxygène sont générés de façon continue mais à des concentrations modérément plus élevées que la concentration basale, il sera plus probable d'assister à une cancérisation des tissus.

En 1969, la découverte d’une enzyme la « Super-Oxyde-Dismutase » (SOD) a permis d’attirer l’attention sur l’importance des Radicaux Libres (RL) en biologie humaine. En quelques années, un grand nombre de phénomènes physiopathologiques liés à un excès de RL ont été mieux compris.

En effet, les radicaux libres interviennent dans de nombreuses pathologies chroniques telles que les maladies cardio-vasculaires, le diabète, le cancer et les maladies inflammatoires.

Les radicaux libres sont des composants chimiques très réactifs produits de façon constante dans des conditions biologiques normales, dans les mitochondries, dans le processus de détoxification du cytochrome hépatique P 450, par la NADPH oxydase des macrophages et dans de nombreuses autres réactions d’oxydo-réduction où interviennent oxydases et peroxydases.

Une fois formé, ce type de radicaux peut attaquer toutes les structures à l’intérieur de notre corps.

En conséquence, ils interviennent dans le vieillissement, en particulier pour la peau et dans la pathogénèse de plusieurs maladies humaines, spécialement carcinogénèses, dans l’athérothrombogénèse, dans le développement du diabète, dans les maladies inflammatoires telles que l’arthrite rhumatoïde et les maladies auto immunes.

En fait, l’organisme est protégé de façon naturelle contre l’attaque des radicaux libres par des systèmes enzymatiques intra cellulaire ou de détoxifications chimiques.

Toutefois, différents facteurs liés à l’environnement, spécialement les rayons U.V., les gamma radiations, la pollution, le stress, les médicaments, la cigarette, un déséquilibre alimentaire, l’alcoolisme peuvent accroître leurs formations.

Donc, suivant le style de vie, les facteurs génétiques et/ou nutritionnels, ces systèmes de régulation peuvent être dépassés par une augmentation anormale de la production de radicaux libres et/ou par une diminution des processus anti-oxydants de défense.

Il en résulte une perturbation de toutes les capacités de défense de l’ensemble de notre organisme.

Ces composés chimiques très réactifs, peuvent avoir de nombreux effets nocifs à la fois sur l’équilibre intra cellulaire et extra cellulaire :

  • ils peuvent réagir avec les bases puriques et pyrimidiques des acides nucléaires, induisant une fragmentation de l’A.D.N. ce qui entraîne de graves conséquences dans la transmission du message génétique.
  • ils peuvent également endommager des protéines spécifiques telles que les récepteurs des membranes cellulaires ou certains enzymes particulièrement ceux contenant des amines. Plus encore, ces radicaux libres peuvent provoquer la peroxydation des acides gras poly-insaturés de la membrane cellulaire et les lipo protéines circulantes.

De cette façon, ils peuvent provoquer un déséquilibre prononcé du métabolisme cellulaire, puis entraîner un défaut de la perméabilité membranaire qui peut conduire à la lyse de la cellule.

Toutes les cellules sont équipées de puissants dispositifs de protection endogènes : vitamines, co-facteurs (zinc, cu) et enzymes, complétés par l’intervention de facteurs exogènes nutritionnels, baptisés « Anti oxydants » ou « Piégeurs de RL » ou encore « Free Radical Scavengers »

UN TEST SANGUIN POUR MESURER NOTRE RESISTANCE AU RADICAUX LIBRES

Ce test permet d’établir un lien entre défenses immunitaires et défenses anti-radicalaires. Il permet de prouver que des individus en bonne santé possèdent un potentiel global de défense anti-radicalaire élevé et constant. A l’inverse, être en dessous des valeurs seuils signifie que les défenses sont affaiblies. Une action préventive est alors possible pour rétablir un niveau de défense normal chez les sujets devenus à risque.

Il s’agit donc d’un outil formidable pour la médecine préventive mais aussi pour le suivi clinique et thérapeutique des malades.

Mesurer le stress oxydatif, donc sa vitesse de vieillissement était un rêve devenu désormais réalité.

Le potentiel de défense anti oxydant d’un individu peut donc être désormais évalué en soumettant un échantillon de sang total à un stress oxydatif. Les défenses anti oxydantes extra-cellulaires et intracellulaires continuent à maintenir l’intégrité de la membrane cellulaire et de ses fonctions jusqu’à la lyse de la cellule.

Ce test permet également d’objectiver in vitro et in vivo l’efficacité d’un traitement à base de produits naturels « anti radicalaires ».

Les hormones : Régulation des surrénales

L'enzyme-clé des voies de biosynthèse des minéralocorticostéroïdes (aldostérone) ou des glucocorticostéroïdes (cortisol, cortisone, corticostérone) est la 20,22-cholestérol hydroxylase.              Dans la zone glomérulée de la corticosurrénale l'angiotensine II ou la vasopressine activent par l'intermédiaire d'un récepteur couplé à une phospholipase et à une protéine kinase C, la synthèse de l'aldostérone et sa sécrétion.
Dans la zone fasciculée, l'ACTH  ou les peptides analogues activent par l'intermédiaire d'un récepteur couplé à l'adényl-cyclase et à une protéine kinase A, la synthèse du cortisol et sa sécrétion.

La Corticolibérine (CRF)

Peptide de 41 acides aminés synthétisé par l'hypothalamus et diffusant dans le système porte hypothalamo-hypophysaire.

Son organe-cible est l'hypophyse où elle stimule la synthèse et la sécrétion de la proopiomélanocortine d’ACTH.

Peroxydation des lipides membranaires et circulants.

Les lipides des organismes vivants sont particulièrement sensibles à l'oxydation, Surtout ceux formés d’acides gras polyinsaturés dans les membranes cellulaires.

Les 3 phases du Stress

Réaction d’alarme : Phase initiale
Stade de résistance : Adaptation au stress constant
Stade d’épuisement : les capacités de résistance sont débordées

Posté dans 28/01/2019 Santé et Bien-Etre, Acouphènes, Phytonutrition 0 268

Articles reliés

HYPERACOUSIE : Le réflexe acoustique contre le stress sonore.

L’exposition à des sons trop forts : Les acouphènes peuvent être la conséquence de l’exposition prolongée à...

Cette Fleur est vraiment magique...

S'il existe une plante méconnue aux incomparables vertus thérapeutiques, c'est bien la petite pervenche et la...

Les acouphènes sont-ils héréditaires ?

«Les acouphènes bilatéraux ont une influence génétique plus prononcée chez les hommes »

Acouphènes : Ce qui va changer !

Une nouvelle étude démontre qu'un dispositif expérimental pourrait contribuer à atténuer les acouphènes en ciblant...

VERTIGES : Tout ce que vous devez savoir.

, les personnes qui ressentent des vertiges ont l'impression que leur environnement, ou les deux, tournent. La...

"La boîte à outils Acouphènes"

La thèse innovante d'une jeune étudiante néerlandaise pour aider les personnes souffrant d'acouphènes.

Sondage acouphènes

Un questionnaire simple pour déterminer l’impact fonctionnel, physique et psychologique des acouphènes.

Guide de l'acouphène pour mélomanes et musiciens

L'acouphène est un problème plus important qu'il n'y paraît pour les musiciens et les personnes qui écoutent de la...

Laisser un commentaireLeave a Reply

Vous devez être  connecté(e) pour laisser un commentaire.