Acouphènes et Ostéopathie

Acouphènes et Ostéopathie

Pourquoi l’Ostéopathie ?

Le constat initial est le suivant: plusieurs études ont prouvé les liens anatomiques et cliniques existant entre notre système auditif et les voies somato sensorielles (voies de la sensibilité de tout notre corps, qui nous permettent de sentir la pression, la température ou encore la douleur).

Ce lien intéressant peut nous aider à comprendre comment certaines douleurs dites « myofasciales » (musculaires, ligamentaires, articulaires) ont une influence directe sur certains types d'acouphènes.

A partir de là, on peut en déduire que le traitement de ces douleurs peut atténuer le symptôme des acouphènes.

Les acouphènes somato sensoriels sont suspectés lorsque un patient présente certains symptômes accompagnant ses acouphènes :

des antécédents  de des acouphènes survenus après une intervention sur les dents,

la mâchoire ou les vertèbres cervicales,

des épisodes fréquents de douleurs dans la tête,

au cou ou une blessure d’épaule,

une coïncidence temporale entre les douleurs et l’apparition des acouphènes,

l’augmentation des acouphènes durant des postures inadéquates au travail,

en marchant,

en dormant,

et des périodes de grincement intense des dents le jour ou la nuit.

De toute évidence,  ce type d’acouphènes semble être lié à des problèmes de cou ou de tête.

Ainsi, parmi les traitements destinés à atténuer ces douleurs, l’Ostéopathie ou thérapie manuelle s’avère une alternative très intéressante et efficace pour soulager les Acouphènes.

traumatisme de tête ou de cou,

L'Ostéopathie, c'est quoi?

L’Ostéopathie a été créé au milieu du siècle dernier par A. TAYLOR STILL.

Cette thérapie par les mains cherche à restaurer l’équilibre et les mouvements à l'intérieur de l'organisme (articulations, muscles, organes, crâne) et à traiter l'origine des dysfonctionnements, qui sont l’expression d’une perte de mouvements quelque part.

Elle s’appuie sur une connaissance rigoureuse de l’anatomie, de la physiologie ainsi que des interactions entre les différents organes et parties de l'organisme.

Ostéopathie et Acouphènes?

Concernant le problème des Acouphènes, comme nous l’avons expliqué plus haut, en lien direct avec les douleurs, l'ostéopathie trouve une place de choix puisque sa théorie veut que toute lésion d’une structure (par exemple, un blocage d’une vertèbre cervicale ou une contracture d’un muscle du cou) perturbe une ou plusieurs fonctions physiologiques (la circulation sanguine, le système nerveux ou auditif).

A l’aide de manipulations douces sur les différentes structures perturbées, de gestes précis destinés à libérer les muscles, les articulations et toutes les tensions présentes, l’ostéopathe va restaurer l’équilibre du corps qui va retrouver un fonctionnement optimal, et notamment l’oreille.

Ainsi, il faut comprendre qu'une contrainte exercée sur une structure voisine à l’oreille peut venir perturber le bon fonctionnement de l'ouïe.

Par exemple, une compression de l'artère vertébrale, due à un problème de la première vertèbre cervicale, peut troubler l'irrigation de l'oreille interne et provoquer ou accentuer des acouphènes.

De nombreuses études et des années d’expérience ont prouvé l’efficacité de l'ostéopathie pour régler et soulager toutes les tensions, douleurs, et perturbations de l’équilibre de tout le corps et des oreilles.

Ainsi, l’origine peut très bien être au niveau des vertèbres cervicales, mais aussi au niveau de l’épaule, de la mâchoire, des muscles cervicaux ou de tensions intracrâniennes.

Pour résumer, une mobilité exagérée ou au contraire réduite des articulations intervertébrales va stimuler les récepteurs de douleurs et de tension et envoyer un message à notre système nerveux.

 Ce signal nociceptif (=douloureux) va perturber les centres de régulation, pouvant entraîner une perte auditive, des douleurs des oreilles, des névralgies, des vertiges et surtout des acouphènes.

Que vous conseille-t-on ?

Dans tous les cas, et encore plus si vous vous trouvez être dans la situation d’acouphènes somato sensoriels, il faut procéder à un examen rigoureux, clinique et radiologique des vertèbres cervicales.

Pour rappel, les critères à retenir en faveur d'acouphènes d'origine cervicale ou provenant d’un désordre musculo-squelettique (muscles, articulations) sont les suivants:

-          modification des acouphènes lors du changement de position de la tête, lors de postures inadéquates, accompagnant des tensions musculaires du dos ou du cou,

-          acouphènes suite à un trauma de la tête ou du cou,

-          des problèmes de mâchoire, des maux de tête, des vertiges,

-          un problème postural (scoliose, déséquilibre de posture…)

-          uni latéralité des acouphènes,

-          acouphènes concernant un enfant, une personne jeune avec performances auditives normales.

Les patients présentant ce type d’acouphènes doivent être évalués par une équipe pluridisciplinaire, regroupant dentistes, kinésithérapeutes, ostéopathes…

D’autres thérapeutiques peuvent être évidemment envisagées telles que l’acupuncture ou la phytothérapie avec des compléments vitaminiques ou en magnésium par exemple pour restaurer l’équilibre cellulaire du corps et de l’oreille.

Posté dans 27/04/2017 par Acouphènes 57