"La boîte à outils Acouphènes"

"La boîte à outils Acouphènes"

Une étudiante néerlandaise remporte le prix IDE de la meilleure thèse sur les acouphènes grâce à son développement de "La boîte à outils Acouphènes"


Le jury, composé du Professeur Pieter Desmet, du Professeur adjoint Marieke Sonneveld et du psychologue Arno Lieftink du Erasmus MC Rotterdam a sélectionné la thèse de Emma Heijerman a jugé que la boîte à outils élaborée peut offrir une aide majeure à court terme pour de nombreuses personnes souffrant d'acouphènes, même si ce concept doive encore faire l'objet d'une enquête plus approfondie.


Le souhait de la jeune étudiante est de de permettre et d'aider les personnes à trouver leur propre manière d'apprendre à vivre avec les acouphènes, en offrant une alternative aux simples réunions d'information qui les invitera à se prendre en charge immédiatement et indépendamment.


La conception de sa boîte à outils est à considérer comme quelqu'un qui vous tend la main. Une main tendue est un geste attentionné et sans contrainte.
C'est une invitation ouverte: c'est à vous de la prendre ou de la laisser.


Il s'agit d'un simple geste de soutien : Il offre un cap, il guide comme un premier pas dans la bonne direction.
Le concept est à considérer comme un ami. Un bon ami est votre égal. Vous le connaissez et vous lui faites confiance. Il est empathique et il est là quand vous avez besoin de lui. C'est une personne qui veut votre bien. Il vous dit la vérité même quand c'est difficile. Il est un ami calme et facile à vivre.


Les personnes doivent se sentir en sécurité et faire confiance à la conception. Cela doit les rassurer.
Le design doit leur sembler familier.


L'objectif doit être sincère et honnête.

Il n'a rien à cacher, il vous est entièrement ouvert et impartial. Il n'est pas enjolivé ou ne fait pas de promesses qu'il ne pourra tenir.


Certaines situations peuvent être très difficiles: la conception devrait ne pas essayer de masquer la condition des acouphènes ou vous dorloter: c'est ainsi et il ne faut pas se voiler la face.


Amener progressivement les personnes souffrant d'acouphènes vers une défocalisation de leur condition, telle est l'essence-même du concept de boîte à outils de cette jeune néerlandaise et cela offre une nouvelle perspective à l'amélioration de l'impact psychologique provoqué par les acouphènes.
A suivre...

Vous pouvez retrouver l'intégralité de cette thèse en anglais en cliquant sur le lien suivant :
https://www.stichtinghoormij.nl/CmsData/2018/Thesis%20The%20Tinnitus%20Toolkit%20-%20Emma%20Heijerman.pdf

Posté dans 05/03/2018 Santé et Bien-Etre, Acouphènes, Audition 0 799

Articles reliés

Les acouphènes sont-ils héréditaires ?

«Les acouphènes bilatéraux ont une influence génétique plus prononcée chez les hommes »

Acouphènes : Ce qui va changer !

Une nouvelle étude démontre qu'un dispositif expérimental pourrait contribuer à atténuer les acouphènes en ciblant...

VERTIGES : Tout ce que vous devez savoir.

, les personnes qui ressentent des vertiges ont l'impression que leur environnement, ou les deux, tournent. La...

Sondage acouphènes

Un questionnaire simple pour déterminer l’impact fonctionnel, physique et psychologique des acouphènes.

Guide de l'acouphène pour mélomanes et musiciens

L'acouphène est un problème plus important qu'il n'y paraît pour les musiciens et les personnes qui écoutent de la...

Un neuromédiateur, suspect n°1 de vos acouphènes

Le glutamate présente l’inconvénient d’être toxique pour les neurones lorsqu’il est libéré en trop grande quantité...

Bruit : sensibilité, sensation et perception auditive

Si l’exposition aux niveaux sonores rencontrés dans l’environnement, en milieu urbain notamment, n’est...

Médicaments et acouphènes : la face cachée de...

Attention à ces médicaments susceptibles de perturber votre audition et au-delà générer des acouphènes invalidants....

Laisser un commentaireLeave a Reply

Vous devez être  connecté(e) pour laisser un commentaire.