L’acouphène pour les Nuls (quelques solutions simples et naturelles)

Les patients atteints d’acouphènes, terme médical pour désigner des « bourdonnements ou sifflements d’oreilles », semblent être un véritable enjeu de Santé Publique en France, aujourd’hui.
Les symptômes de l’acouphène peuvent être intermittents ou permanents, et peuvent inclure une mauvaise perception du son, un sifflement, une sonnerie, un bourdonnement ou une pulsation alors qu’aucun son réel ou externe n’existe. L’acouphène est causé par un dysfonctionnement de la cochlée, une partie de l’oreille interne qui transforme les ondes sonores en signaux nerveux interprétés par le cerveau.

L’acouphène apparaît fréquemment après l’exposition à des bruits forts, ou après avoir écouté de la musique à des volumes élevés, surtout lorsqu’il est amplifié dans de petits espaces. Les niveaux sonores élevés deviennent particulièrement problématiques parmi la population qui écoute de la musique sur les smartphones ou d’autres appareils qui dirigent la musique forte directement dans le tympan grâce à des écouteurs. L’exposition continue à des niveaux sonores élevés peut causer des dommages permanents au tympan qui sont irréversibles et que l’on ne peut traiter.

L’acouphène est habituellement transitoire, avec récupération spontanée accompagné d’un traitement ou non. S’il persiste pendant plus de six mois, l’état est considéré comme chronique. On estime que jusqu’à 20% de la population française souffre de symptômes d’acouphènes légers, et 80% d’entre eux souffrent d’acouphènes permanents. Environ 30% des personnes âgées ressentent régulièrement des acouphènes.

Certains antibiotiques, certains médicaments sans ordonnance, y compris l’aspirine et l’ibuprofène peuvent provoquer des acouphènes. Les causes les plus fréquentes incluent traumatisme crânien, infections de l’oreille et des sinus, tension artérielle élevée, problèmes mandibulaires (malocclusion de la mâchoire), hypothyroïdie et certains types de tumeurs.

Il est important de différencier l’acouphène commun de la maladie de Ménière, une affection grave caractérisée par des acouphènes, vertiges, nausées, vomissements et perte auditive.

Lacouphène-pour-les-Nuls-2 L'acouphène pour les Nuls (quelques solutions simples et naturelles)

Acouphène et articulations temporo-mandibulaires

Les deux articulations présentes sous nos oreilles sont appelées articulations temporo-mandibulaires. Les ATM relient la mâchoire inférieure au crâne. Les dysfonctionnements de l’ATM incluent les craquements de mâchoire, une douleur liée à la raideur de la mâchoire, des maux de tête, des douleurs d’oreilles, des maux de dents, et bien sûr des acouphènes.

Pour déterminer si l’acouphène est causé par des problèmes d’ATM, une visite chez votre dentiste ou orthodontiste peut être bénéfique. Petits ajustements d’occlusion ou pose d’une gouttière orale peut s’avérer utile, surtout si le fait de serrer les dents amplifie l’acouphène. Une variation dans le son de l’acouphène lorsque vous poussez sur la mâchoire avec la paume de votre main peut aussi être un signe qu’il est lié à des troubles de l’ATM.

Dysfonction endothéliale et oxyde nitrique

La fonction endothéliale altérée est normalement associée à une maladie cardiovasculaire, une mauvaise circulation sanguine et une dysfonction érectile. Une circulation sanguine réduite dans l’oreille interne contribue à des symptômes d’acouphène. L’oxyde nitrique est la molécule sécrétée par la paroi interne de nos vaisseaux sanguins pour améliorer la circulation et le flux sanguin vers toutes les parties du corps. Bon nombre de suppléments nutritionnels et d’aliments sont bénéfiques pour contribuer à améliorer le flux modéré de dilatation en augmentant la production endothéliale de l’oxyde nitrique. Ainsi, les légumes et les baies, le Ginkgo biloba, la vinpocetine, le resveratrol , le Pycnogenol, le gingembre, et la curcumine sont des solutions naturelles pour rétablir une fonction endothéliale normale.

Vitamines

Vitamine A: La vitamine A se trouve en concentrations élevées dans la cochlée et la rétine. Les cellules réceptrices sensorielles qui envoient des signaux auditifs et visuels au cerveau nécessitent de la vitamine A et du zinc . Plusieurs études ont confirmé que la vitamine A est bénéfique pour les personnes souffrant d’acouphènes.

Vitamine B12: De nombreuses études ont trouvé un lien entre la carence en vitamine B12 et les troubles auditifs. Dans un rapport publié de l’ American Journal of Otolaryngology , 47% des personnes souffrant d’acouphènes étaient déficients en vitamine B12 .LA B12 est souvent mal absorbée dans l’estomac, surtout pour les plus de 40 ans.

Minéraux

Magnésium: Dans une étude CLINIQUE, 300 recrues militaires en formation ont été exposés à des niveaux sonores élevés, provoquant des acouphènes. Ceux qui ont reçu 167 mg d’aspartate de magnésium ont vu une réduction significative des symptômes.

Zinc: Même une carence minime de zinc fréquemment observée chez les personnes âgées peut contribuer à des problèmes auditifs similaires à un traumatisme sonore ou une presbyacousie. Chez les patients atteints de perte auditive neurosensorielle avec un faible taux de zinc sérique, la supplémentation en zinc pendant 3 à 6 mois a entraîné une réduction de l’acouphène dans environ 25% des cas, lors d’un essai randomisé. Une autre étude a révélé que 52% des patients présentant un faible taux de zinc sérique avaient une amélioration dans un délai d’un mois.

Suppléments naturels

Vinpocetine: un extrait de la petite pervenche, la vinpocetine a été objectivé scientifiquement pour améliorer la fonction cognitive et a été utilisé en Allemagne pendant plus de 25 ans comme un traitement de l’acouphène. Parfois nommée «Viagra du cerveau»,la vinpocetine est souvent prescrite pour améliorer la mémoire et la concentration mentale. La posologie recommandée est de 30 mg par jour.

Ginkgo Biloba:plus de huit essais randomisés, contrôlés par placebo ont prouvé l’amélioration de la fonction cognitive grâce à un extrait de Ginkgo biloba normalisé et a démontré des avantages statistiquement significatifs pour l’acouphène par rapport au placebo. Choisissez un extrait normalisé qui contient au moins 24% d’hétérosides de ginkgo.

Sommeil

La qualité du sommeil est primordiale pour éviter l’acouphène et conserver une bonne santé générale.

Bon nombre de personnes souffrant d’acouphènes obtiennent de bonnes nuits de sommeil grâce aux générateurs de bruit blanc. Les dispositifs de masquage du son produisent des sons qui aident efficacement à masquer les acouphènes.

Il existe des applications de masquage de son gratuites disponibles pour les appareils Android et iOS. Ces programmes fonctionnent mieux lorsqu’ils sont utilisés avec des haut-parleurs externes plutôt que via le haut-parleur de votre téléphone ou tablette.

Les dispositifs de bruit blanc sont également populaires pour soulager les symptômes grâce à une ambiance sonore douce. Un simple ventilateur peut bien souvent faire office de générateur de bruit blanc, et certains appareils électroniques imitent un son de ventilateur. Même le son doux d’un humidificateur ou purificateur d’air peut être efficace, avec l’avantage supplémentaire d’améliorer la qualité de l’air dans votre environnement de sommeil.

Mélatonine: Dans une étude en double aveugle,la sécrétion de mélatonine naturelle produite grâce au L Tryptophane a engendré une amélioration du sommeil et une diminution des symptômes pour les personnes souffrant d’acouphènes. Vous pouvez également stimuler les niveaux de mélatonine avec des suppléments contenant des formes naturelles de l’ acide aminé L-tryptophane , et porter des lunettes anti lumière bleue pendant 60-90 minutes avant le coucher, dans la mesure où la lumière bleue inhibe la production de mélatonine par la glande pinéale.

2 L'acouphène pour les Nuls (quelques solutions simples et naturelles)
Cerumen

Une accumulation de cérumen peut contribuer à des symptômes d’acouphène. utilisez un spray cerumenolytique pour vous aider à retirer en toute sécurité la cire d’oreille accumulée et nettoyer le conduit auditif.

Ostéopathie

Les soins chiropratiques cervicaux supérieurs peuvent réduire ou éliminer les symptômes d’acouphènes, et une étude allemande a indiqué que certains cas d’acouphènes peuvent être le résultat d’une lésion de la colonne vertébrale cervicale supérieure.

Hygiène alimentaire et Equilibre de vie

Augmenter les niveaux d’oxyde nitrique et aider à combattre l’inflammation en se concentrant sur les aliments qui sont riches en antioxydants et nitrates comme le chou frisé, les betteraves et les épinards. Évitez les aliments transformés et raffinés, les amidons et tout ce qui est «blanc». Augmentez la consommation de fibres en choisissant des aliments entiers et des grains. Consommez des graisses saines riches en oméga-3, comme l’huile de lin. Réduire la consommation d’huiles oméga-6 pro-inflammatoires comme le soja, le tournesol, le maïs, le carthame. L’exercice régulier améliore le flux sanguin vers toutes les parties du corps, y compris l’oreille.

Le stress et la fatigue amplifie la survenue d’acouphènes, le yoga, la méditation et d’autres techniques de relaxation peuvent vous aider.

Techniques de massage

Mettez une gomme de caoutchouc (comme celle qui existe au bout des crayons à papier) sur l’extrémité d’une brosse à dents électrique. Déplacez la gomme autour de la zone osseuse juste derrière l’oreille jusqu’à ce que vous sentiez et entendiez les vibrations. Continuez le massage pendant deux à trois minutes, deux fois par jour, pour chaque oreille. Vous serez surpris du résultat.

Laissez un commentaire