Innovation Acouphènes : découvrez SERENYL Jour et Nuit double formule 24H

Innovation Acouphènes : découvrez SERENYL Jour et Nuit double formule 24H

La question la plus fréquemment posée par les Médecins spécialistes ORL qui conseillent à leurs patients acouphéniques de s’orienter vers notre Protocole Phytonutritionnel de prise en charge ainsi que par nos clients est : 

"Quel est le mécanisme d'action de vos produits ? Comment vos différentes formules naturelles parviennent-elles à baisser l’intensité des acouphènes ? »

Dans cet article, nous allons examiner les actions pharmacologiques spécifiques de notre toute nouveauté SERENYL Jour&Nuit double formule 24H et détailler précisément comment ils contribuent à réduire les acouphènes.
 
Il existe une multitude d'études cliniques qui démontrent l'efficacité des ingrédients et principes actifs composant SERENYL Jour&Nuit double formule 24H lorsqu'ils sont pris pendant une période de 3 mois.
Nous avons rassemblé 35 études, menées dans le monde entier, qui illustrent les meilleurs ingrédients utilisés pour réduire efficacement les acouphènes.

SERENYL Jour&Nuit double formule 24H contient une synergie d’ingrédients  : extrait de Ginkgo biloba de qualité pharmaceutique, Magnésium disposant d’une assimilation optimale, Vitamine B12 (cobalamine), Vitamine A, L-Tryptophane précurseur de mélatonine, Racine de Valériane, Zinc, Sélénium, Vitamine C, Mélisse, Passiflore, Houblon.

Extrait de Ginkgo biloba (GbE)

ginkgo biloba serenyl

 
Le ginkgo biloba est l'herbe la plus étudiée au monde.

Il présente une variété phénoménale d'actions pharmacologiques et est l'une des herbes les plus saines à prendre, sans aucun effet secondaire.
Ses usages médicinaux remontent à plus de 4000 ans pour Chen Noung Pen T'sao, la première pharmacopée de Chine au troisième millénaire, en Colombie-Britannique.
L'extrait de l'herbe a été cliniquement étudié à partir des années 1960 en Allemagne.

À ce jour, il existe plus de 400 études publiées démontrant les multiples propriétés de GbE : insuffisance cérébrale, amélioration de la mémoire, dépression, vertiges, acouphènes et maux de tête.
 
Il existe une gamme complexe de flavonoïdes, de lactones et de bilobalides dans GbE.

Ces composants agissent en synergie pour produire une multitude d'actions vasculaires et neurologiques. La molécule est si complexe que malgré 20 ans d'efforts, il est impossible de la synthétiser en laboratoire.
 
N. Holstein a mené une étude bibliographique de 19 essais cliniques portant sur les effets du traitement de l'acouphène avec GbE.
Huit des études ont été effectuées versus placebo ou des médicaments de référence et onze n'avaient pas de groupe de référence.
 
Les huit études contrôlées comprenaient 687 patients.

Ceux dans les études contrôlées contre placebo comptaient  348 patients. Ceux qui contrôlaient la nicergoline, un vasodilatateur, étaient au nombre de 319 et ceux qui contrôlaient la cinnarizine, un antihistaminique, en comptaient 20.
 
Une étude portant sur 60 patients utilisant la nicergoline comme témoin a montré une amélioration dans les deux groupes sans différence entre eux. Les 7 autres études ont montré une nette amélioration avec le ginkgo par rapport au placebo ou à d'autres médicaments référencés, y compris une étude portant sur 259 patients sous contrôle de la nicergoline.
 
Les onze études randomisées en comprenaient 5 multicentriques.

Le nombre total de patients était de 3 244. Une étude avec 23 patients utilisant une faible dose de 120 mg n'a montré aucune amélioration. Toutes les autres études ont montré une amélioration allant d'un minimum de 18 patients sur 68 à un maximum de 82% d'efficacité bonne ou très bonne.

Il existe trois principaux mécanismes d'action de GbE pour les acouphènes :


 
1 - Antagonisme du glutamate et neuroprotection


La principale raison pour laquelle GbE est utile pour les acouphènes est sa propriété d’ antagoniste du glutamate et sa neuroprotection.
Avant de poursuivre, il est nécessaire d'en savoir un peu plus sur l'action des neurotransmetteurs dans le cerveau et les voies auditives.
 
Les neurotransmetteurs facilitent le transfert d'informations chimiques entre les synapses dans le cerveau et le nerf auditif. Il existe de nombreux neurotransmetteurs dans le cerveau, mais deux des principaux émetteurs sont le glutamate et le GABA (acide gamma-aminobutyrique).

Le glutamate est un neurotransmetteur excitateur et le GABA est un neurotransmetteur inhibiteur.

Il est important que l'excitation et l'inhibition soient en équilibre, sinon une personne devient neurologiquement déséquilibrée. Trop d'excitation crée une augmentation de l'activité électrique et chimique qui peut conduire à une maladie neurologique. Trop d'inhibition rend une personne lente et léthargique.
 
Le glutamate est un neurotransmetteur utilisé par la cochlée pour transmettre des signaux à travers la synapse menant au cerveau. Il est produit par les cellules ciliées de l'oreille interne lors de la conversion du son vibratoire en signaux électriques. Lorsque les cellules ciliées sont endommagées, elles produisent un excès de glutamate qui inonde les neurorécepteurs dans le nerf auditif et le cerveau. Un excès de glutamate surexcite les récepteurs et les fait se déclencher continuellement jusqu'à ce qu'ils soient épuisés et finissent par mourir. Ce processus est connu sous le nom de neurotoxicité du glutamate et est responsable de nombreuses maladies neurologiques telles que la maladie de Parkinson, la maladie d'Alzheimer, la SLA, l'épilepsie et l'acouphène. Les acouphènes causés par la toxicité du glutamate sont appelés acouphènes synchro-cochléaires.
 
L’extrait de Ginkgo biloba est un puissant antagoniste du glutamate et un neuroprotecteur.

Le bilobalide, l'un des constituants de GbE, s'est avéré être un puissant antagoniste de la libération de glutamate. Il a également été démontré qu'il réduit le taux d'absorption de GABA, ce qui signifie qu'il maintient le GABA actif dans le système pour réduire les effets de l'augmentation du glutamate.

Le bilobalide est un puissant agent thérapeutique dans les troubles cérébrovasculaires et neurodégénératifs tels que les acouphènes.


2 - Propriétés antioxydantes


Les radicaux libres sont produits dans le métabolisme normal lorsque l'oxygène est utilisé pour brûler des aliments pour l'énergie. Ils sont également produits dans certains états pathologiques et en réponse à la pollution de l'environnement et aux toxines. Un radical libre est une molécule avec un électron non apparié. Cela rend la molécule instable et très réactive, en essayant de capturer un électron qui va le stabiliser. En capturant des électrons à partir de molécules voisines, le radical libre convertit d'autres molécules en radicaux libres, déclenchant ainsi une réaction en chaîne destructrice.
 
Des dommages incalculables sont causés au corps par les radicaux libres.

Ces molécules dangereuses sont l'une des principales causes de maladies liées à l'âge, étant directement responsables de plus de 100 maladies humaines, y compris de nombreux types de cancer. Les antioxydants neutralisent les radicaux libres et préservent les tissus de leurs effets néfastes.
 
Dans le processus biochimique menant à la mort des neurorécepteurs, les radicaux libres sont générés en très grandes quantités. Les antioxydants peuvent prévenir les dommages des radicaux libres dans les récepteurs. Cependant, les antioxydants peuvent être débordés et les dommages continuent, entraînant éventuellement la mort du récepteur.
 
Les flavonoïdes contenus dans le Ginkgo sont de puissants antioxydants et aident à prévenir les dommages des radicaux libres dans l’oreille interne.
 
La marine américaine a mené une importante étude clinique sur l'utilisation d'anti oxydants pour prévenir la perte d'audition due au bruit et les acouphènes auprès des soldats soumis à des niveaux de bruit élevés. Cette étude a démontré des effets positifs sur le maintien des seuils d'audition si des antioxydants sont administrés avant ou peu après l'exposition au bruit. 


3 - Circulation accrue


Le GbE augmente la circulation, en particulier dans les micro capillaires qui nourrissent le cerveau, les oreilles et les yeux. Il accomplit cela en agissant comme un vasodilatateur, permettant aux capillaires de transporter plus de sang. Il inhibe également le facteur d'activation plaquettaire qui provoque l'agrégation des plaquettes sanguines et ralentit la circulation sanguine. Le facteur d'activation plaquettaire est une cause majeure conduisant à l'accident vasculaire cérébral. En inhibant son effet, il réduit la probabilité d'un accident vasculaire cérébral.
 
Il y a eu beaucoup de désinformation sur ce point par le passé.

Il y a plusieurs années, un article largement diffusé annonçait la possibilité d'un saignement interne dû à l'utilisation de GbE.
Cet article prétendait démontrer qu'un seul cas anecdotique de saignement dans le cerveau était une raison suffisante à conclure à la dangerosité du GbE.
Cette conclusion a depuis été discréditée par deux grands essais cliniques qui prouvent que le GbE n'augmente pas le temps de saignement et n'entraîne pas de réduction de la coagulation ou de l'hémorragie même lorsqu'il est pris à fortes doses, jusqu'à 600 mg /jour.
 
En augmentant la circulation dans l'oreille interne, GbE favorise l'absorption des nutriments, principalement le glucose et l'oxygène, et permet aux toxines accumulées d'être évacuées, accélérant ainsi le processus de guérison.


Mais soyez prudents : Tous les extraits de Ginkgo ne se ressemblent pas

Un mot sur les produits de ginkgo en vente libre : Chaque pilulier de Ginkgo biloba vendu indiquera que leur produit est un «extrait standardisé» et contient au moins 24% de glycosides de flavonoïdes et 6% de lactones terpéniques.

C'est la description générale de GbE telle que définie par la Commission allemande E.

Cependant, la commission a également spécifiquement définie les exigences minimales exactes pour les glycosides individuels, les lactones et le Bilobalide. Des tests indépendants sur un grand nombre de produits en vente libre ont été menés dans le monde entier et on a découvert que plus de 77% de ces produits ne correspondaient pas à la teneur indiquée d'un ou de plusieurs principes actifs majeurs nécessaires de ginkgo cliniquement efficace.

67% de ces produits contenait moins de 20% de la quantité spécifiée de bilobalide. C'est le principe actif le plus important pour la réduction de la toxicité du glutamate et l’effet neuroprotecteur !

La Commission E a spécifié que le bilobalide doit être présent en une quantité d'au moins 2,6% pour être un extrait standardisé. La grande majorité des produits à base de ginkgo en contiennent moins de 0,5%.

Le ginkgo utilisé par nos Laboratoires contient 3,5% de Bilobalide.

C’est la raison majeure pour laquelle tant de gens qui achètent du ginkgo en vente libre pour leurs acouphènes ne connaissent pas de résultats satisfaisants. Cela explique également la raison pour laquelle nos clients qui tentent de substituer nos produits par d’autres moins chers reviennent invariablement. Des produits supérieurs produiront des résultats supérieurs.

Le GbE est un produit très coûteux et de nombreux fabricants sans scrupules ont commencé à falsifier leur matière première avec de la rutine. La rutine est un extrait de sarrasin extrêmement bon marché qui contient des composés inefficaces mais similaires à GbE. Il est impossible de distinguer les deux par des mesures de test standardisées.

Les Laboratoires BIORL utilisent de l'extrait de Ginkgo biloba de qualité pharmaceutique répondant aux normes les plus exigeantes.

Nous pouvons démontrer par certificat d'analyse qu'il n'y a pas d'adultération. Il est cultivé naturellement sans l'utilisation d'engrais ou de pesticides. Il est cueilli à la main, ce qui réduit les risques d’écorchure ou de bris des feuilles. Lorsque les feuilles sont égratignées ou déchirées, les lactones terpéniques commencent immédiatement à s'oxyder et à perdre leur activité. Il est extrait exclusivement avec de l'alcool éthylique et de l'eau. De nombreux producteurs extraient avec des distillats de pétrole moins chers qui laissent des résidus toxiques. Enfin, notre ginkgo est traité pour éliminer l'acide Ginkgolique, un allergène puissant qui peut causer des troubles gastriques et des éruptions cutanées.

Zinc

Le zinc est considéré par les nutritionnistes comme le supplément minéral le plus important parce qu'il est souvent déficient dans le régime alimentaire et qu'il est essentiel au fonctionnement normal du système immunitaire. C'est un antioxydant puissant et il est utilisé le plus fréquemment pour aider le corps à combattre le rhume et la grippe et en post opératoire pour une meilleure convalescence.

Longtemps la Recherche a affirmé que l'œil était censé contenir la concentration la plus élevée en zinc, mais ces dernières années, de nombreuses études ont démontré que la concentration la plus élevée se trouve dans la cochlée. Une carence en zinc peut entraîner une multitude de troubles, notamment un système immunitaire affaibli, une mauvaise cicatrisation, une perte d'appétit et une perte de sensation du goût et d'odeur. Une carence en zinc légère à modérée est également connue comme déclencheur des acouphènes.

Plusieurs études ont clairement montré le lien entre la carence en zinc et l'acouphène et l’intérêt d’une supplémentation en zinc.

L'étude clinique la plus importante sur le zinc et l'acouphène a été publiée dans le Journal of Otology and Neurotology en janvier 2003. Les chercheurs ont mesuré les niveaux de zinc des patients atteints d’ acouphènes avant et après le traitement. Ils ont traité les patients avec 30 mg de zinc par jour pendant trois mois. À la fin du traitement, ils ont constaté que 82% des patients souffrant d'acouphènes ont déclaré que leur acouphène s'était amélioré en moyenne de 45%. Ils ont constaté que même les patients qui n'étaient pas déficients en zinc avaient une amélioration grâce au traitement. On pense que cet effet est dû aux propriétés antioxydantes du zinc.

Il est très important d'utiliser une forme de zinc biodisponible et facile à absorber. Le zinc sous sa forme de base est extrêmement difficile à absorber par l'estomac ou les intestins. De nombreuses formes inférieures de zinc sont disponibles et utilisées dans des suppléments multivitaminés en vente libre moins coûteuses. Ces produits utilisent de l'oxyde de zinc dont seulement environ 35% est absorbé. L'utilisation de Gluconate de zinc améliore ce taux d'absorption d’environ 90%.

Le zinc est l'un de ces suppléments avec lequel il convient d’être prudent. Des doses allant jusqu'à 100 mg par jour peuvent être utilisées pendant une courte période pour corriger les déséquilibres. Cependant, le zinc ne doit pas être consommé en continu à plus de 50 mg par jour. Il entre en concurrence directe avec le cuivre et le manganèse pour leur absorption et une personne peut devenir déficiente de ces deux minéraux importants. La carence en cuivre peut se combiner avec une carence en fer et  provoquer une anémie. Cela conduit à une grande fatigue, des éruptions cutanées et la perte de cheveux. Une carence en manganèse peut entraîner une perte osseuse. Toute utilisation de zinc au-dessus de 50 mg par jour devrait être complétée avec 2-3 mg de cuivre et 5-10 mg de manganèse.

L'étude citée ci-dessus utilisait 30 mg par jour. Nous avions l'intention d'utiliser ce dosage dans notre formule, mais nos biochimistes nous ont appelé à la prudence. Dans la mesure où beaucoup de personnes prennent d'autres suppléments contenant du zinc, ils nous ont conseillé de fixer notre dosage à 10 mg. Nous recommandons aux personnes qui ne prennent pas d'autres produits à base de zinc d'ajouter jusqu'à 20 mg à leur régime quotidien.

Magnésium

En 2001, Mocci et al. ont établi que l'exposition au bruit cause une excrétion du magnésium corporel.

Une supplémentation en magnésium peut réduire les dommages auriculaires dus à une exposition au bruit et diminuer les risques de survenue de nouveaux acouphènes.

Le magnésium protège également les terminaisons nerveuses de l'oreille interne et est un puissant inhibiteur du glutamate. Le glutamate est un neurotransmetteur produit par l'action des ondes sonores sur les cellules ciliées de l'oreille interne. Une production non régulée de glutamate à des fréquences pour lesquelles il n'y a pas de stimulation externe peut causer des acouphènes.

Selon le Dr Michael Seidman du Centre de l'Acouphène de Bloomfield, Michigan : "Une diminution de l'apport sanguin cause un stress significatif aux tissus nerveux (de l'oreille interne) en étant à l'origine de la production de radicaux libres. Les études montrent aussi que les antagonistes du glutamate peuvent avoir un effet de protection sur l'oreille interne et peuvent se révéler indispensables dans le traitement des acouphènes périphériques, qui sont générés par l'oreille interne. Trois antagonistes du glutamate, dont le magnésium, sont actuellement à l'étude par le Centre de Santé Henry Ford.

L'effet protecteur du magnésium dans la prévention de la perte d'audition due au bruit a été étudié en raison de la diminution du taux de magnésium dans les fluides de l'oreille interne après une exposition à un bruit intense. Une étude de 1994 par Attias et al a exposé 300 jeunes militaires en pleine santé à des impulsions sonores de niveau élevé. Chaque recrue avait reçu quotidiennement, soit 167 mg de magnésium, soit un placebo. La perte permanente d'audition était significativement plus fréquente et plus importante chez le groupe qui a reçu le placebo que chez le groupe qui a reçu le magnésium.

Josef M. Miller, professeur du Service ORL de l'Université Médicale du Michican, avec Colleen G. Le Prell, et Larry F. Hughes ont traité des cochons d'Inde avec les mélanges suivants : vitamine A, C et E, ou magnésium, ou vitamines A, C et E et magnésium, ou placebo, une heure avant et cinq jours après une exposition de cinq heures à un bruit de 120 décibels (comparable au décollage d'un avion à réaction).

Il a été découvert que les animaux qui ont reçu la combinaison d'antioxydants et de magnésium présentaient les plus faibles perte d'audition et destruction de cellules sensorielles que les animaux des autres groupes.

Avez-vous une carence en magnésium ?

L'apport quotidien de magnésium est de 400 milligrammes, venant de l'alimentation ou des suppléments alimentaires. Le stress, les régimes  trop riches en sucre dans l'alimentation diminuent le taux de magnésium dans votre organisme. Vous pouvez augmenter la ration de magnésium de vos repas en consommant des légumes verts et des graines.  Un régime riche en magnésium sera efficace contre l'insomnie, pour apaiser les symptômes des Jambes sans Repos, et également diminuer vos risques de maladies cardiovasculaires. Même si vous faites attention à votre alimentation, en y incorporant des poissons, des noix, des graines, il est très probable que vous deviez tout de même renforcer votre apport journalier avec des suppléments en Magnésium.

Vitamine B12

Les concentrations plasmatiques de Vitamine B12 sont significativement plus faibles chez les personnes âgées souffrant d’acouphènes. Cette constatation suggère qu’un apport en vitamine B12 pourrait réduire l’intensité des illusions auditives.

Mélisse, Valériane, Houblon

Les Extraits de plantes (Mélisse, Valériane, Houblon) qui potentialisent le taux cérébral du GABA (neurotransmetteur inhibiteur primordial du cerveau) sont extrêmement intéressantes dans la lutte de la baisse d’intensité des acouphènes.

Vitamine A (Retinol)

Une réduction des acouphènes serait observée lors d’une supplémentation par de la vitamine A chez les patients atteints. Des concentrations élevées de vitamine A sont présentes dans la cochlée, l'organe de l'audition qui contient des follicules pileux sensibles. Selon une étude Américaine, de faibles niveaux de vitamine A dans la cochlée peuvent contribuer à une baisse d’audition et à l’apparition d’acouphènes.

Griffonia Simplicifolia (L- 5HTP)

Il est important de noter que ce n’est pas la plante qui est intéressante mais bien le L-5 htp que contient ses graines.

En effet, la réglementation Européenne sur les Compléments alimentaires autorise l’utilisation du L-5HTP s’il est exclusivement extrait des graines du Griffonia.


L- 5HTP : 5-HydroxyTryPtophane est un acide aminé précurseur direct de la sérotonine.

La sérotonine  est l’une des principales hormones ayant un rôle neurotransmetteur du cerveau.

Elle intervient notamment dans le sommeil, en tant que précurseur de la mélatonine, ainsi que pour la gestion du stress. Avec l'âge, la production de sérotonine décline.

En outre, le stress que l'on subit au quotidien peut également en réduire le taux, entraînant humeur dépression, fatigue, anxiété et insomnie.

Le L-5-HTP contenu dans le Griffonia Simplicifolia est le même acide aminé que notre organisme produit naturellement. Indispensable au réapprovisionnement régulier de sérotonine, il permet de réduire les états anxieux et dépressifs sans aucune modulation du fonctionnement naturel du cerveau, contrairement aux antidépresseurs de synthèse.

Ces derniers, en effet, bloquent le "recaptage" naturel de la sérotonine par les synapses cérébrales, entraînant plusieurs effets secondaires importants tels que tension artérielle, palpitations, constipations, nausées, céphalées, sans évoquer le phénomène d’addiction.

Le L-5-HTP extrait du  Griffonia possède une action naturelle similaire aux produits de synthèse sans en avoir les effets secondaires.

Sélénium

Le sélénium contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif.
Le sélénium est un minéral présent dans le sol et qui se trouve naturellement dans certains aliments (comme les grains entiers, les noix du Brésil, les graines de tournesol et les fruits de mer). Le sélénium n'est pas produit dans le corps, mais il est nécessaire au bon fonctionnement de la thyroïde et du système immunitaire. Le sélénium est utilisé pour traiter ou prévenir la carence en sélénium.

Posté dans 20/02/2018 Acouphènes, Audition, Phytonutrition 0 1018

Articles reliés

Lady's Harp : transformer l'acouphène en art

L'acouphène, s'il peut se révéler invalidant peut également contre toute attente susciter des vocations et une...

Un neuromédiateur, suspect n°1 de vos acouphènes

Le glutamate présente l’inconvénient d’être toxique pour les neurones lorsqu’il est libéré en trop grande quantité...

Le processus pervers de l'acouphène dans le cerveau

Les acouphènes, ou perception sonore sans stimulation extérieure,sont un symptôme fréquent en France : environ 10% de...

Laisser un commentaireLeave a Reply

Vous devez être  connecté(e) pour laisser un commentaire.