Soleil et immunité : la lumière du soleil est-elle bénéfique pour nos défenses naturelles ?

Classé dans : Infections O.R.L | 0

youth-570881_1280-860x573 Soleil et immunité : la lumière du soleil est-elle bénéfique pour nos défenses naturelles ?

 

L’été est là et il est temps de profiter du soleil. Chacun d’entre nous a déjà entendu parler des risques liés à une exposition prolongée au soleil en termes de danger pour la peau et de cancer. Qu’en est il des effets réels du soleil sur notre système immunitaire? Le soleil est-il bon ou mauvais pour nos cellules immunitaires?

Le coup de soleil : une inflammation

Une chose est certaine : une exposition prolongée aux rayons ultraviolets (UV) du soleil endommage les cellules de votre peau. La lumière modifie la conformation d’une molécule présentes dans vos cellules appelées ARN. Cet ARN modifié est expulsé des cellules de la peau, où il active des cellules voisines ainsi que le système immunitaire inné via les récepteurs dits Toll-like (TLR3). Les cellules immunitaires stimulées et les messagers tels que les cytokines provoquent alors rougeur et douleur ; c’est le coup de soleil nous détestons tous.

Vous ne demandez pas grand-chose, à part un peu de lumière et de chaleur!sun-in-the-hand-615285_1280-860x645 Soleil et immunité : la lumière du soleil est-elle bénéfique pour nos défenses naturelles ?

Pourtant, la lumière UV endommage non seulement l’ARN, mais aussi l’ADN, la molécule qui code toutes nos informations génétiques. Les dommages dans l’ADN peuvent entraîner une croissance anormale des cellules – appelée cancer! Ainsi, en activant le système immunitaire, les cellules de la peau indiquent que quelque chose n’est pas normal, qu’elles ont été endommagées et devraient être détruites pour protéger le corps contre la formation du cancer.

À long terme, l’exposition au soleil inhibe le système immunitaire. Cependant, chez certaines personnes, la lumière UV permet de réduire certains symptômes et certaines  maladies inflammatoires de la peau auto-immunes telles que le psoriasis, où le système immunitaire attaque son propre  corps plutôt qu’un agent pathogène, sont traitées avec de la lumière UV. L’exposition à la lumière amortit la réponse immunitaire conduisant à une amélioration des symptômes.

Alors, avec soleil ou sans soleil – pour le système immunitaire?

Un lien entre l’exposition au soleil et l’immunosuppression dont nous avons parlé plus haut, est la vitamine D. Le précurseur 7DHC est produit dans la peau et peut être transformé en vitamine D par la lumière UVB. La «vitamine du soleil» a des propriétés immunosuppressives, telles que l’inhibition de la prolifération des lymphocytes B et T et la réduction de l’activité des cellules immunitaires innées dans la peau (appelées cellules de Langerhans). En revanche, la vitamine D soutient la production de molécules antimicrobiennes, qui peuvent tuer les agents pathogènes – pouvant donc aider contre les infections par ses effets « antibiotiques« .

mother-429158_1280-860x569 Soleil et immunité : la lumière du soleil est-elle bénéfique pour nos défenses naturelles ?Fait intéressant, appuyant cette idée, un lien entre une carence en vitamine D et certaines maladies auto-immunes a été décrit. Par exemple, la sclérose en plaques, une maladie auto-immune attaquant des neurones dans le cerveau, a un taux d’incidence plus élevé, plus l’on s’éloigne de l’équateur et donc du soleil. Des données similaires sont disponibles pour le diabète par exemple. Il semble donc que l’exposition constante avec la lumière du soleil ou des suppléments de vitamine D peut aider à prévenir des maladies auto-immunes.

Alors que l’immunosuppression est une bonne chose pour les maladies auto-immunes, une réponse immunitaire diminuée aux agents pathogènes après un bain de soleil n’est pas ce que nous voulons! Là encore,  les scientifiques suggèrent que l’exposition au soleil et donc des niveaux plus élevés de vitamine D pourraient également aider à lutter contre le rhume et la grippe. On pense que des niveaux plus élevés de vitamine D entraînent une augmentation de la production de peptides antimicrobiens par les cellules immunitaires innées. En effet, les épidémies de grippe sont plus fréquentes pendant les mois d’hiver, où il y a moins de lumière et les personnes ont des niveaux de vitamine D plus faibles. Les suppléments ou la thérapie par la lumière peuvent être un moyen de contourner la grippe. Un essai récent réalisé au Japon appuie cette idée, montrant que les suppléments de vitamine D donnés pendant l’hiver réduisent le taux d’incidence de la grippe chez les enfants.

Alors, qu’apprenons nous d’intéressant? Il semble qu’une exposition fréquente au soleil soit bonne pour nous, car elle protège de l’auto-immunité et contribue à stimuler la production de molécules antimicrobiennes. L’accent étant mis sur l’exposition répétée et courte au soleil. Pas plus de 15 minutes de soleil par jour suffisent à produire la quantité de vitamine D nécessaire. Cependant, une exposition prolongée n’augmentera pas votre vitamine D et vos stocks pour l’hiver. Cela ne vous causera que des coups de soleil et augmentera votre risque de cancer!

Immunité : une étude récente confirme les bienfaits du soleil

Une étude scientifique récente confirme les vertus des rayons du soleil qui agirait sur les cellules T, un type de globules blancs permettant de combattre les infections par des agents pathogènes.

En effet, c’est  la lumière bleue présente dans les rayons du soleil qui activerait directement ces cellules, les rendant plus réactives pour combattre les agressions.

En jeu, toutes les cellules T de l’épiderme seraient concernées  par ce phénomène d’exposition à cette lumière bleu. L’intérêt de la cette lumière bleue pour stimuler l’action des cellules T, pourrait donc constituer une perspective thérapeutique très intéressante  afin de renforcer l’immunité.

Toute l’année, profitez des bienfaits du soleil pour un corps en pleine forme et un capital santé au beau fixe !

summerfield-336672_1280-860x571 Soleil et immunité : la lumière du soleil est-elle bénéfique pour nos défenses naturelles ?

Bibliographie

Bernard JJ. Et al. (2012). Ultraviolet radiation damages self noncoding RNA and is detected by TLR3. Nature Medicine.

Thieu XP. Et al. (2016). Intrinsic Photosensitivity Enhances Motility of T Lymphocytes. Scientific Reports.

Laissez un commentaire