Mon oreille me gratte. Pourquoi ? Eczéma ? Allergie ?

Classé dans : Infections O.R.L | 0
9-200809031951_zoom-2.jpg Mon oreille me gratte. Pourquoi ? Eczéma ? Allergie ?
Mon oreille me gratte. Pourquoi ?

 

L’otite externe est une inflammation du conduit auditif, qui peut être causée par une infection, une allergie ou d’autres causes. Les symptômes les plus fréquents comprennent des démangeaisons, des écoulements de l’oreille, une baisse d’audition temporaire et une douleur.

La plupart des épisodes de l’otite externe s’estompent en quelques semaines avec des gouttes auriculaires ou des sprays locaux. Ceux-ci contiennent généralement un antibiotique et un stéroïde.
L’antibiotique efface l’infection et le stéroïde réduit les démangeaisons et l’inflammation. Ces épisodes de courte durée qui disparaissent rapidement sont appelés «aiguë».
Toutefois, dans certains cas, l’otite externe devient persistante (chronique). Cela signifie qu’elle dure plus de trois mois et quelquefois plusieurs années.

Quels sont les symptômes de l’otite externe chronique?

Les symptômes de l’otite externe chronique sont similaires à ceux de l’otite externe aiguë. D’autres symptômes peuvent inclure :
• Démangeaisons permanentes dans et autour de votre conduit auditif.
• Inconfort et douleur de votre oreille.
• Votre audition est également généralement affectée dont la cause est l’accumulation de peaux sèches et épaisses dans votre conduit auditif qui se retrécit.

Pourquoi mon otite externe devient chronique ?

Il existe différents facteurs pour lesquels certaines personnes développent une otite externe chronique. Ce sont généralement les mêmes que pour les personnes qui développent une otite externe aiguë. Cependant, les véritables causes pour lesquelles une personne développe une otite externe chronique sont aujourd’hui inconnues.

Les principales causes de l’otite externe chronique sont :

Oreilles sensibles

Si de l’eau, shampooing, savon, laque, etc., pénètre dans vos oreilles, ils peuvent provoquer une irritation ou des démangeaisons. Vous ressentez des picotements permanents à l’intérieur de l’oreille. Ces éléments externes vont provoquer une inflammation de l’épithélium (peau qui tapisse le conduit auditif) qui va rapidement s’infecter. Un cercle vicieux s’installe alors, L’inflammation et l’infection vont provoquer davantage de démangeaisons, vous allez vous gratter agravant de fait l’inflammation et l’irritation, etc
Donc, si malgré votre traitement, vous continuez à vous gratter ou à irriter votre oreille en l’égratignant, vous ne faites que contribuer au développement d’une otite externe chronique.
Par conséquent :
•Eviter d’irriter ou d’égratigner votre conduit auditif avec les doigts, des cotons tiges, serviettes, ou tout autre objet.
Ne pas nettoyer le conduit auditif avec des cotons-tiges. Ils ne feront qu’irriter et repousser le cerumen ou les impuretés plus profondément.
L’oreille se nettoie avec un cerumenolytique naturel non agressif de type Cerudyl (Laboratoires Biorl), ce qui permettra une évacuation du cérumen, des peaux désquamées et des impuretés en toute sécurité.
• Essayez de ne pas laisser le savon ou le shampoing pénétrer dans votre conduit auditif grâce à des protections d’oreille anti-eau en silicone maléable qui permette une étanchéité parfaite sans pénétrer dans votre conduit auditif (Bouchons Pillow Soft – Laboratoires Biorl)
• N’utilisez pas vos bords de serviettes, vous aggraverez la situation.
• Lorsque vous nagez essayez de conserver vos oreilles sèches. Vous pouvez le faire en portant un kit baignade (bouchons d’oreille et bandeau en néoprène) qui couvre les oreilles. Certains nageurs utilisent des bouchons d’oreille en silicone, mais prenez garde au choix et à la qualité de ces bouchons, ils ne doivent pas irriter davantage votre conduit auditif (Protections anti-eau – Laboratoires Biorl)

17-ear.png Mon oreille me gratte. Pourquoi ? Eczéma ? Allergie ?
Infections ORL ?

 

Certaines personnes développent une allergie ou une sensibilité à des gouttes auriculaires qui sont utilisés dans le traitement de l’otite externe. La démangeaison et l’évacuation peuvent alors aggraver votre pathologie au lieu de la guérir. Si cela est suspecté, il faut alors réaliser des test d’allergie en réalisant des prélèvements de peau. Parfois, un médecin vous conseillera d’arrêter toutes les gouttes auriculaires qui contiennent des antibiotiques.

Les infections fongiques

La plupart des infections du canal de l’oreille sont causées par des microbes (bactéries). Ces germes disparaissent habituellement avec des gouttes antibiotiques. L’une des rares causes de l’otite externe chronique est due à une infection fongique. Les champignons ne sont pas détruits par les antibiotiques. Les gouttes auriculaires associant antibiotiques et corticoïdes (les plus utilisées) peuvent au contraire accroître la prolifération fongique et aggraver votre infection. Une infection fongique peut être suspectée si une otite externe ne disparaît pas avec les protocoles de traitement classiques. Un petit échantillon (tige) peut être prélevé pour confirmer le diagnostic. Les infections fongiques dans le conduit auditif sont délicates à traiter.

Les infections de l’oreille moyenne

Si le conduit auditif est rempli de pus, il peut être difficile pour un médecin de voir s’il s’agit d’une otite externe ou d’une infection de l’oreille moyenne dont le pus a éclaté le tympan et s’est propagée à l’oreille externe.

Parfois, l’inflammation du conduit auditif est provoquée par un problème cutané comme une petite zone d’eczéma ou de psoriasis . Les symptômes de l’oreille peuvent être semblables à une infection, mais les bactéries ou germes fongiques n’en sont pas la cause.

L’otite externe se reproduira chez les personnes prédisposées. Vous pouvez aisément diminuer ces facteurs de récidive si vous adoptez les conseils de prévention cités ci-dessus (CérumenolytiqueProtections d’oreille – Laboratoires Biorl)

 

En conclusion, vous devez conserver votre conduit auditif sec et éviter la pénétration de shampoing, savon, etc. Vous ne devez pas gratter le conduit auditif avec vos doigts ou des cotons tiges.
En prévention, privilégiez un traitement local naturel à base de bardane qui tapissera et hydratera votre conduit auditif en nourrissant l’épithélium grâce à une fine couche de protection naturelle (Quietyl – Laboratoires Biorl)

Laissez un commentaire