Gluten, de nos intestins à nos défenses immunitaires : tous concernés !

Fotolia_134975072_S-860x460 Gluten, de nos intestins à nos défenses immunitaires : tous concernés !

 

Vous avez dit GLUTEN ?

Le terme « gluten » regroupe  un ensemble de protéines végétales que l’on retrouve dans la plupart des céréales, le blé, l‘épeautre, le seigle et l’orge. Constituant, avec l’amidon, la protéine de réserve énergétique de la graine, il est principalement constitué des deux protéines que sont la prolamine, responsable de l’intolérance au gluten et la glutéline. Grâce à ses nombreuses propriétés d’élasticité, de ténacité et d’extensibilité, le gluten est très utilisé par l’industrie de l’agroalimentaire. Émulsifiant, exhausteur de goût, stabilisant ou encore absorbant sont encore les diverses fonctions remplies par cette protéine multi-usages. Pour ses raisons, on retrouve le gluten sous diverses formes dans les plats préparés, les sauces ainsi  que dans la farine de blé où il permet la « levée » du pain.

Au-delà de ses différents rôles et utilisations, le gluten soulève aujourd’hui de nombreuses interrogations quant à ses effets sur nos intestins et de manière plus large, sur notre santé. A l’heure actuelle, de nombreuses études objectivent ses effets sur notre corps et plaident en faveur d’une alimentation dépourvue en Gluten.

Fotolia_66667993_S-860x484 Gluten, de nos intestins à nos défenses immunitaires : tous concernés !

 « GUT » Microbiota ou Microbiote intestinal

Le microbiote intestinal, plus connu sous le nom de flore intestinale,  représente l’ensemble des micro organismes et microbes hébergées dans nos intestins et identifiés par les scientifiques.

Avec plus de cent mille milliards de microorganismes, dont pas moins de 1 000 espèces différentes de bactéries , et une diversité très riche de gènes, le microbiote intestinal présente une partie commune à la plupart des individus, et une autre spécifique à chacun d’entre nous, constituant ainsi une sorte de carte d’identité individuelle de l’être humain.

Localisé dans le tube digestif, il est l’une des principales interfaces  que notre corps a avec l’environnement externe (en plus de la peau et des poumons, par exemple).

Fotolia_110417659_XS Gluten, de nos intestins à nos défenses immunitaires : tous concernés !

                Si chacun d’entre nous possède un microbiote bien à lui, il remplit toujours  les mêmes fonctions physiologiques, et joue don un rôle déterminant  pour  notre santé :

–          Digestion de certains aliments que l’estomac et l’intestin grêle n’ont pas été capables de digérer. Un microbiote sain et équilibré est essentiel pour assurer une fonction digestive efficace.

–          Lutte contre les agressions par d’autres microorganismes, en conservant l’intégrité de la muqueuse intestinale;

–          Rôle essentiel dans le système immunitaire, comme « barrière naturelle »;

–          Contribution à la production de certaines vitamines (B et K);

De par son rôle majeur dans le fonctionnement de notre organisme et les différentes fonctions qu’il accomplit, le microbiote intestinal constitue actuellement pour les scientifiques  un « organe » à part entière, qui s’acquiert et se développe avec la croissance.

Un régime sans Gluten : pour qui ? Pour quoi ?

Préserver notre microbiote ou flore intestinale en bon état doit donc être une priorité pour tous ceux qui souhaitent être en bonne santé, et passe ainsi par une vraie réflexion sur notre alimentation.

Parmi ces interrogations, les effets néfastes du gluten sur notre microbiote intestinal semblent aujourd’hui bien acceptés et étudiés de plus en plus.

Fotolia_105359959_XS Gluten, de nos intestins à nos défenses immunitaires : tous concernés !

Pour certains individus génétiquement sensibles, la consommation de gluten déclenche le développement de la maladie cœliaque. Cette pathologie inflammatoire chronique génétiquement déterminée est donc déclenchée par le gluten et compte parmi les intolérances les plus répandues au monde, apparaissant aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte. En l’absence de tout médicament, le seul traitement est un régime complet sans gluten,  efficace et relativement bien toléré par la majorité des patients.

En dehors de cette pathologie intestinale, on trouve un autre trouble commun lié à la consommation de nourriture contenant du gluten, la sensibilité au gluten non cœliaque, occasionnant un ensemble de symptômes d’inconfort intestinal. Suite à la consommation d’aliments contenant du gluten, certains patients  présentent plusieurs symptômes identifiables : douleurs abdominales, fatigue, maux de tête, ou encore éruptions cutanées. Une maladie cœliaque ou une allergie au blé ayant été exclues, après avoir retiré le gluten de l’alimentation, les symptômes disparaissent en quelques semaines  et réapparaissent dès la réintroduction du gluten.

Cependant, et c’est ici que chacun doit se sentir concerné,  au-delà de ces indications médicales diagnostiquées, de plus en plus d’individus décident de débuter un régime alimentaire dépourvu en gluten, avec pour raison initiale, améliorer  leur Santé et /ou  contrôler leur poids. Cette initiative se traduit souvent par un meilleur confort intestinal. La popularité de ce régime a rapidement augmenté au cours de ces dernières années, en faisant l’une des diètes  les plus populaires au monde. A tel point, qu’aujourd’hui, le nombre de personnes adoptant un régime alimentaire  sans gluten initié sans raison médicale, dépasse les chiffres de ceux obligés pour un problème d’intolérance permanente au gluten.

 

Scientifiquement, quels avantages pour tous?

–          Régulation des anticorps impliqués dans nos défenses immunitaires ;

–          Régénération des muqueuses de l’intestin grêle et renforcement de son effet barrière ;

–          Meilleure absorption des nutriments et fonctionnement du métabolisme digestif

–          Amélioration de l’état de santé physique ;

–          Meilleur contrôle de l’alimentation et du poids ;

–          Amélioration de la qualité de vie et du comportement ;

–          Importance pour le bon développement physique et mental de l’enfant.

 

En dehors de toutes considérations incitatives en faveur d’un régime strictement dépourvu de gluten, nous insistons sur l’intérêt de considérer l’alimentation comme une médecine à part entière pour renforcer nos défenses naturelles et traiter toutes ces pathologies plus ou moins gênantes de notre quotidien : allergies, troubles digestifs, infections du nez et de la gorge, douleurs musculaires et articulaires, maux de tête…

Ainsi, supprimer tous les aliments nocifs pour notre corps, retrouver une alimentation plus simple et naturelle, et compenser les carences par des suppléments de qualité (vitamines, minéraux et plantes), semblent être quelques pistes intéressantes pour préserver notre capital Santé.

Fotolia_145279943_XS Gluten, de nos intestins à nos défenses immunitaires : tous concernés !

Bibliographie

Elli L et al. (2016). Diagnostic de la sensibilité au gluten non cœliaque (SNGC) chez des patients avec des symptômes gastro-intestinaux fonctionnels. Nutrients

MJ Bonder et al. (2016). The influence of a short-term gluten-free diet on the human gut microbiome. Genome Medicine.

Sanz Y. (2015). Microbiome and Gluten. Ann Nutr Metab.

Laissez un commentaire