ENQUÊTE « ACOUPHENES 2014 » Synthèse

Classé dans : Acouphènes | 0

enquête-344x215 ENQUÊTE "ACOUPHENES 2014" Synthèse

 Enquête réalisée en 2014 par les Laboratoires BIORL sur  un échantillon de 1 200 personnes par retour de questionnaire (sondage) sous l’autorité de Frédéric PUJAZON (Ostéopathe D.O), Haldan ERGANZ (Professor of Otolaryngology – Head and Neck Surgery) Jennifer OLSON (Audiologist)

Forts de leur expérience en matière d’acouphènes grâce au succès de leur formule exclusive naturelle SERENYL®, les Laboratoires BIORL, pionniers de la phytonutrition ORL, ont lançé une vaste enquête nationale sur le degré d’handicap provoqué par cette pathologie.

Cette enquête a pour but essentiel de mieux cibler le profil de la personne souffrant d’acouphènes et d’appréhender précisément l’incidence de cette maladie sur sa vie quotidienne. L’analyse de ces questionnaires personnalisés a pour double fonction, l’amélioration des connaissances sur cette pathologie, et surtout la recherche et le développement de traitements plus ciblés.

Selon la dernière Etude JNA – IPSOS – Crédit Agricole 2014, environ 16 millions de Français sont touchés par les acouphènes.

 

  • ACOUPHENES et HEREDITE

Dans une très large majorité, pas d’antécédents familiaux (980 personnes interrogées sur 1 200 ne connaissent pas de parents souffrant d’acouphènes dans leur entourage).

  • ACOUPHENES : Pathologie au long cours

90% des personnes interrogées ressentent des symptômes d’acouphènes depuis plus d’un mois.

65% des personnes interrogées ressentent des symptômes d’acouphènes depuis plus d’un an.

  • ORIGINES et SYMPTÔMES DES ACOUPHENES

35% des personnes considèrent l’apparition de leur acouphène consécutive à un traumatisme sonore (dans cette catégorie, 90% des personnes concernées ont moins de 45 ans)

30% des personnes considèrent l’apparition de leur acouphène consécutive à une période de stress important

25% des personnes interrogées décrivent leur acouphène comme pulsatile (dans cette catégorie, 80% des personnes concernées ont plus de 45 ans)

60% des personnes interrogées considèrent que leur acouphène est apparu subitement

  • PREVALENCE DES ACOUPHENES

L’Oreille gauche semble plus touchée que la droite (380 contre 220) – 600 personnes souffrant d’acouphènes sur les deux oreilles.

  • PERCEPTION ET INTENSITE DES ACOUPHENES

La sévérité de la perception des acouphènes est plus intense chez les femmes (70%)

38% des personnes interrogées décrivent leur acouphène comme un sifflement.

47% des personnes interrogées décrivent leur acouphène comme un bourdonnement

15% des personnes interrogées ne peuvent déterminer si leur acouphène est un sifflement ou un bourdonnement

45% considèrent que leur acouphène se déclare ou s’intensifie à cause d’une contrariété, d’angoisse, de choc émotionnel ou de fatigue intense et à contrario, diminue avec le repos.

75% des personnes interrogées déclarent que leur acouphène varie en intensité selon les jours

  • ACOUPHENES ET HANDICAP

55% des personnes considèrent que leur acouphène peut être qualifié de pénible à insupportable

45% des personnes interrogées déclarent être perturbées par leur acouphène dans leur vie professionnelle ou familiale.

65% des personnes interrogées déclarent que cet acouphène est insupportable

35% des personnes interrogées déclarent que cet acouphène est une gêne

  • DUREE DES CRISES D’ACOUPHENES 

35% des personnes interrogées ont perçu un acouphène d’une durée supérieure à cinq minutes durant leur temps d’éveil

65% des personnes interrogées déclarent que leur acouphène les a perturbé, gêné, irrité pendant une durée supérieure à 30% de leur temps d’éveil durant une journée

  • ACOUPHENES ET HYPERACOUSIE

30% des personnes interrogées déclarent être intolérantes au bruit.

  • ACOUPHENES ET SOMMEIL

35% des personnes interrogées déclarent être perturbées ou réveillées dans leur sommeil par leur acouphène.

60% des personnes interrogées considèrent que leur acouphène diminue après une période de repos (même brève – sieste)

35% des personnes considèrent qu’il existe une relation entre la qualité de leur sommeil la nuit et leur acouphène le jour.

  • ACOUPHENES ET SYMPTÔMES ASSOCIES

37% des personnes interrogées ne souffrent pas de perte d’audition associée à leur acouphène (audiogramme de moins d’un an)

15% des personnes interrogées considèrent qu’un mouvement de leur corps (tourner la tête – fermer la bouche) déclenche ou intensifie leur acouphène.

25% des personnes interrogées décrivent des maux de tête.

5% des personnes interrogées décrivent des vertiges et des déséquilibres.

7% des personnes interrogées souffrent de problèmes temporo-mandibulaires.

11% des personnes interrogées souffrent de douleurs cervicales.

3% des personnes interrogées déclarent être suivies pour des troubles psychiatriques.

15% des personnes interrogées considèrent qu’un mouvement de leur corps (tourner la tête – fermer la bouche) déclenche ou intensifie leur acouphène.

  • ACOUPHENES ET AUDITION

80% des personnes interrogées ne portent pas d’aides auditives.

37% des personnes interrogées ne souffrent pas de perte d’audition associée à leur acouphène (audiogramme de moins d’un an)

  • ACOUPHENES ET BRUIT DE FOND

30% des personnes interrogées considèrent qu’un bruit de fond (tic-tac du réveil – cd relaxation – TV en fond sonore) diminue l’intensité de leur acouphène.

  • ACOUPHENES ET PRISE EN CHARGE

60% des personnes interrogées déclarent avoir pris « beaucoup » de traitements pour lutter contre leur acouphène

20% des personnes interrogées déclarent avoir pris « plusieurs » traitements pour lutter contre leur acouphène

15% des personnes interrogées déclarent avoir pris « un » traitement pour lutter contre leur acouphène

5% des personnes interrogées déclarent n’avoir pris « aucun » traitement pour lutter contre leur acouphène

Les Laboratoires BIORL encouragent et soutiennent la recherche sur les acouphènes, véritable phénomène de Santé Publique.

Laissez un commentaire