Allergies et infections à répétition : rôle clé de l’immunité intestinale et des probiotiques

Classé dans : Allergies, Infections O.R.L | 0

7-Vitality-iStock_000013837950_ExtraSmall-175x219 Allergies et infections à répétition : rôle clé de l’immunité intestinale et des probiotiques

 

 Rôle clé de l’immunité intestinale et des probiotiques pour traiter allergies et infections à répétition

 

Véritable interface avec le milieu extérieur et acteur clé de notre santé, l’intestin assure deux grandes fonctions :

–           Digestion des aliments et absorption des nutriments ingérés,

–           Protection contre les agressions extérieures (bactéries, virus, toxines, aliments non digérés…)

Du fait de son rôle essentiel sur notre santé et notre sensibilité à certains allergènes ou prédisposition à certaines allergies, il est indispensable d’assurer l’équilibre de cet écosystème intestinal.  Ce dernier repose sur l’existence de milliers de micro organismes au cœur même de notre système digestif. Cette flore intestinale est constituée de bactéries dites « probiotiques », et notamment de lactobacilles et de bifidobactéries, et possède de nombreux rôles : synthèse de vitamines, assimilation de glucides non digérés (fibres, aliments glucidiques en excès, lactose…), effet « barrière » contre les bactéries pathogènes, modulation du système immunitaire.

Plus de 70 % du système immunitaire siège au niveau intestinal et assure une régulation fine entre tolérance des aliments et autres substances ingérées (médicaments, additifs alimentaires) et défense contre les protéines étrangères (peptides alimentaires, bactéries…). Cette régulation représente donc un élément clé dans notre capacité à résister face aux infections ou au contraire à ne pas générer d’intolérances alimentaires, d’allergies ou d’inflammations chroniques.

Les déséquilibres de la flore intestinale…

Colonisation inadaptée de l’intestin durant la petite enfance, alimentation déséquilibrée, prise chronique d’anti-inflammatoires ou d’antibiotiques, stress ou encore activité physique intense sont autant de facteurs pouvant altérer la nature de la flore intestinale, et devenir source de sensibilité accrue aux infections (en particulier de la sphère ORL) ou de réaction exacerbée aux protéines alimentaires (intolérances alimentaires, allergies).

La recrudescence des allergies semble étroitement liée à l’évolution de notre alimentation : abondance de sucre, produits alimentaires industrialisés… Les produits sont complexes et contiennent un peu de tout. Cette alimentation moderne agresse les muqueuses et peut être allergisante. L’absence de rythme alimentaire en fonction des saisons joue également un rôle.

Les conséquences d’une dégradation de la flore intestinale ?

Ballonnements, brûlures d’estomac, fermentation intestinale, mycose intestinale (champignon), troubles du transit intestinal, intolérance, allergies, gaz intestinaux, constipation, diarrhée, et surtout infections à répétition… cette liste non exhaustive traduit une altération de la flore intestinale.

Quelques conseils

–          Une alimentation inadaptée déséquilibrera une flore intestinale normale. Il faut favoriser une alimentation dite « d’épargne digestive ». Pour cela, il est nécessaire d’apporter une nourriture extrêmement variée, vitamines, minéraux, antioxydants, acides aminés essentiels, acides gras, les oméga 3, 6 et 9, des fruits, des légumes, des céréales complètes, (Fibres).

–           Il est indispensable de consommer quotidiennement des aliments riches en antioxydants pour protéger la muqueuse intestinale des agressions du stress oxydant : fruits et légumes frais de saison, épices et aromates, thé vert,

–           Il est nécessaire de consommer des huiles vierges de première pression à froid riches en oméga 3 (colza, noix, soja) afin de réguler la production des molécules modulatrices de l’inflammation (prostaglandines). Consommer du poisson gras (sardines, anchois, maquereaux, thon, saumon) 2 à 3 fois par semaine, des oléagineux (noix, noisettes, amandes) régulièrement, de même que des graines de lin fraîchement moulues, du pourpier, des algues…

–           Eviter la consommation excessive de sucres, sucreries, amidons raffinés, les graisses saturées et la viande.

–           Eviter les aliments allergisants si en cas d’intolérance.

–            Il est important de bien mastiquer les aliments.

–            Le recours à une supplémentation nutritionnelle à base de probiotiques de qualité est indiquée, notamment en cas de sensibilité aux allergies ou aux infections et à la suite de prises d’antibiotiques ou d’anti-inflammatoires.

Rôle des Probiotiques

De nombreuses études objectivent le potentiel antiallergique des probiotiques avec des effets spécifiques sur les défenses immunitaires.

Les probiotiques sont des bactéries lactiques vivantes qui, consommées en grande quantité, exercent un effet santé sur l’hôte. Ces bactéries ont une action stimulante sur le système immunitaire de l’hôte en agissant sur les cellules impliquées soit dans l’immunité naturelle soit dans l’immunité spécifique.

Grâce à leur action sur le système immunitaire, les bactéries lactiques peuvent être utilisées à des buts préventifs dans les infections intestinales, comme protection contre d’autres dommages impliquant le système immunitaire, ou comme immunomodulateur.

L’administration des Lactobacilles représente un complément essentiel sinon une alternative attrayante aux antibiothérapies de longue durée actuellement prescrite dans le cas d’épisodes infectieux répétitifs. Ces produits sont intéressants car ils sont bénéfiques à tout le monde, aux femmes, aux hommes, aux personnes âgées, aux enfants. Ils ne comportent globalement pas de risque. Il n’y a pas de contre-indication.

Ils agissent en corrigeant la perméabilité de la muqueuse intestinale et ont des effets sur la diarrhée, le côlon irritable, les colites, le système immunitaire, les allergies, les constipations. Ils permettent de lutter contre les agents pathogènes.

Les bonnes bactéries ingérées occupent le terrain sur la paroi et empêchent les organismes pathogènes de s’y fixer et de déclencher des phénomènes infectieux et allergisants. Elles sont également capables de synthétiser des bactériocines, un antibiotique naturel exerçant une protection supplémentaire contre les agents pathogènes.

Forts de ce constat, les Laboratoires BIORL ont axé leur recherche sur l’intérêt des nutriments et des plantes pour une prise en charge encore plus efficace des infections récidivantes et surtout des phénomènes allergiques.

L’élaboration d’une formule spécifique, KEFYL®, basée sur l’intérêt des probiotiques pour la santé, constitue une nouvelle arme indispensable, ciblée sur un versant essentiel dans le renforcement des défenses naturelles de l’organisme : l’immunité intestinale.

Retrouvez toutes ces informations et nos solutions naturelles  sur notre site www.biorl.fr

Laissez un commentaire